Shanghai 2011 - Belle affaire pour les Bleus, mais belle claque pour Bousquet

Ryan Lochte‚ l'homme à [a]battre. Si les ténors français ont gravement fauté en individuel ce vendredi 29 juillet aux Mondiaux de natation de Shanghai‚ avec un Frédérick Bousquet qui a coulé dès les séries du 50 m nage libre et un Alain Bernard qui s'est invité in extremis en finale de la distance‚ l'Américain‚ lui‚ est au top et ne connaît pas de faille.

À lire aussi Steven Gerrard et sa belle Alex au tribunal pour une affaire de bagarre Ludivine Sagna : Belle supportrice des Bleus avec Patrick Bruel et Jamel Yann M'Vila : Sa belle draguée‚ l'ex-bad boy des Bleus pique une grosse colère…

Non content de frustrer son compatriote aux 14 titres olympiques Michael Phelps sous les yeux de sa bombe de girlfriend Nicole Johnson‚ non content d'avoir raflé déjà trois médailles d'or lors de ces championnats avant le relais 4x200 m du jour‚ en dominant les 200m nage libre‚ 4 nages [record du monde] et dos‚ Lochte a en plus privé le relais français de la première place.

Le quatuor tricolore composé de Yannick Agnel‚ Grégory Mallet‚ Jérémy Stravius et Fabien Gilot avait l'or au bout des doigts jusqu'au dernier relais‚ où Fabien Gilot‚ 5e la veille du 100 m nage libre [où le Marseillais William Meynard a superbement glané le bronze]‚ n'a rien pu pour contenir la torpille américaine‚ qui a nagé le dernier 200 en 1'44"56 pour offrir le titre à son pays‚ archi-dominateur dans ces Mondiaux.Les Français décrochent tout de même l'argent en 7'04''81‚ record de France battu‚ à deux secondes du chrono des Etats-Unis [7'02"6]. Pas mieux que le relais 4x100 [Alain Bernard‚ Jérémy Stravius‚ William Meynard‚ Fabien Gilot] qui avait dominé la quadruplette américaine et buté sur les Australiens‚ mais assez pour retrouver le sourire après une matinée catastrophique.

La douche la plus froide a été pour Frédérick Bousquet‚ qui‚ déjà en échec sur le 50 papillon‚ a eu la mauvaise idée de vouloir ne pas lâcher trop d'énergie dans les séries du 100 m nage libre : avec un chrono de 22"38‚ le compagnon de Laure Manaudou‚ médaillé de bronze à Rome en 2009 sur cette même distance et auteur de la deuxième meilleure performance mondiale de l'année‚ a été le grand absent‚ tandis que son compatriote Alain Bernard a arraché le huitième et dernier chrono qualificatif pour la finale de samedi. Après sa désillusion‚ Frédérick Bousquet a constaté‚ en analysant avec beaucoup de lucidité son attentisme : "Même à 30 ans‚ on continue d'apprendre et de prendre des claques."

Dans les faits marquants‚ cette antépénultième journée de compétition a permis de voir un bis repetita de la double médaille d'or des Français Lacourt et Stravius‚ auteurs du même chrono en finale du 100m dos masculin : sur 100 m nage libre‚ chez les femmes‚ la Danoise Jeannette Ottesen et la Biélorusse Herasimenia ont nagé toutes les deux en 53'45'' !

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.