Saint Laurent, la bande-annonce - Gaspard Ulliel magnétique avec Léa Seydoux

Saint Laurent est l'autre projet de biopic sur le génie français de la couture. Un film de Bertrand Bonello‚ un objet cinématographique très ambitieux si l'on en croit ceux qui ont eu la chance de le découvrir lors du dernier Festival de Cannes. Avant sa sortie prévue le 24 septembre‚ la première bande-annonce vient d'être dévoilée et nous laisse entrevoir un Gaspard Ulliel au sommet‚ magnétique‚ auprès de Léa Seydoux et Jérémie Renier.

À lire aussi Yves Saint Laurent‚ le film virtuose : Bande-annonce du biopic événement !

Après le carton international du film de Jalil Lespert‚ sorti en janvier dernier‚ c'est au tour de Bertrand Bonello de dévoiler son projet sur Yves Saint Laurent. Le réalisateur de L'Apollonide - Souvenirs de la maison close s'est intéressé à une période très particulière de la vie du couturier‚ de 1967 à 1976. Des années de succès sans précédent mais assez sombres lors desquelles le couple qu'il forme avec l'homme de sa vie Pierre Bergé est mis en danger quand entre dans leur vie le sublime Jacques de Bascher‚ joué ici par un impressionnant Louis Garrel. Sur une bande-son très rock 1970's‚ cette première bande-annonce nous promet le frôlement‚ l'affrontement et le déchirement de ce trio amoureux entouré des figures marquantes de la vie de Saint Laurent. Parmi elles‚ ses muses Betty Catroux et la regrettée Loulou de La Falaise‚ respectivement incarnées par Aymeline Valade et Léa Seydoux. Le Saint Laurent de Bonello est aussi habité par la présence spectrale d'un Saint Laurent abîmé à qui Helmut Berger‚ dont la beauté irradiait les premiers Visconti‚ prête ses traits.

Tandis que Jalil Lespert a reçu le soutien de Pierre Bergé et eu accès aux véritables dessins et collections du maître‚ Bertrand Bonello s'est lancé dans le projet sans son aval. L'homme d'affaires s'est d'abord agacé "qu'on tourne un biopic sur Yves sans venir [lui] en parler". En janvier dernier dans Paris Match‚ Bergé racontait avoir finalement reçu un coup de fil du réalisateur : "Je ne suis pas fâché contre Bonello‚ je lui ai juste dit‚ mécontent : 'Vous me faites passer pour un censeur.'" Devant à l'origine sortir en mai‚ le film de Bertrand Bonello a finalement été repoussé au 24 septembre. Le temps pour son Saint Laurent de se tailler une sérieuse réputation au Festival de Cannes pour lequel il était projeté en sélection officielle.

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.