Pékin Express- De nouvelles révélations très troublantes !

Le feuilleton Pékin Express continue. L'avocat Jerémie Assous assure qu'il a déjà reçu 7 dossiers de participants à l'émission diffusée sur M6‚ qui veulent aller devant les tribunaux…

À lire aussi Lady Diana‚ vengeresse? De nouvelles révélations ravivent les vieilles querelles Sandrine Quétier‚ très coquine chez Arthur‚ fait face à des troubles sexuels Hope Solo sortie de prison : Nouvelles révélations sur ses violences familiales…

Pour Me Jérémie Assous‚ c'est une certitude : au vu des conditions de tournage‚ le programme présenté par Stéphane Rotenberg n'est pas un jeu d'aventures‚ mais de la télé-réalité scénarisée.  Il va donc entamer la même procédure que celle engagée contre TF1 et la société de production Glem où il défendait des tentateurs et des tentatrices de L' Ile de la tentation.

Procès qu'il a gagné pour ses clients en première instance‚ puis en appel [voir news].

De nouvelles révélations‚ très troublantes‚ ont fait surface ces derniers jours d'après Le Parisien. Un ancien assistant de production‚ un candidat de la saison 1 et un interprète de la saison 2 ont apporté leurs témoignages de façon non-anonyme. Leurs propos vont dans le même sens que ceux de Philippe Bartherotte et Christophe Gallot‚ qui persistent et signent depuis leurs déclarations dans Le Canard Enchainé.

Bibiane Godefroid‚ la directrice des programmes de la chaîne avait cependant démenti ces accusations de tricherie. Mais aujourd’hui‚ cela risque de lui il être plus difficile… Les révélations des nouveaux témoins jetant une fois de plus le discrédit sur l'émission en évoquant par le menu la façon dont les choses se sont passées lors des saisons 1 et 2.

Benjamin Oualid était assistant de production sur la saison 1. Il explique très clairement que l'étape N° 4 en Russie‚ était éliminatoire. C'était inscrit dans la " bible" [ le texte qui définit précisément le cadre de l'émission] que publie le quotidien.

Mais Fathi et Médi — les deux gagnants de Pékin Express saison 1— ont pu échapper à l'exclusion à la suite d'un changement surprise : " Pendant la journée‚ ils étaient à la traîne‚ à 15 minutes de l'arrivée‚ on a vu qu'ils ne rattraperaient pas leur retard‚ et c'est alors qu'il m'a été dit : 'On va changer‚ l'épreuve ne sera pas éliminatoire' !" se souvient t il.

Même si la production explique que cette modification était prévue en amont‚ Benjamin Oualid n'y croit pas une seconde : " Pourquoi tout le monde était-il si inquiet de perdre Fathi et Médi ?" s'interroge l'ex-assistant de production. Bonne question…

Le témoignage de Louis‚ un des deux sympathiques frères Corses qui ont marqué cette première édition‚ est édifiant. Il affirme :"Pékin express est une aventure extraordinaire. Mais c'est un spectacle. Sur l'avant dernière étape‚ nous avons été arrêtés une demi-heure. Nous étions dans une voiture et proches de l'arrivée quand notre caméraman a reçu un message de la journaliste qui nous suivait lui demandant de stopper. On a voulu continuer‚ mais elle nous a bloqués à un feu‚ sans explication. On a pris un taxi qui roulait à deux à l'heure et on a vu le père et le fils nous passer devant. J'étais furieux! Je suppose que la production préférait avoir ce duo face à Fathi et Médi en finale. C'était la guerre entre eux‚ c'était plus musclé".

De son côté Benjamin Oualid confirme qu'ils ont été volontairement éliminés. "Les deux 'papys corses' avaient beaucoup d'avance. Mais dans le bureau de la production‚ j'ai entendu la rédactrice en chef crier au téléphone à la journaliste qui les suivait : 'Arrête-les‚ arrête-les !' Il ne fallait surtout pas qu'ils arrivent en finale" assure-t-il.

La finale s'est en effet jouée entre Fathi et Médi et le duo père-fils Patrick et Christophe…

De plus‚ plusieurs collaborateurs du jeu ont assuré au Parisien avoir payé des voitures sur la saison 3‚ diffusée en ce moment‚ pour aider des candidats retardataires. Enfin‚ un interprète de la saison 2 en Inde‚ a confirmé : " A 3 ou 4 reprises‚ le journaliste avec lequel je travaillais m'a demandé de chercher un taxi qui se ferait passer pour un voyageur. Je le payais selon la distance‚ jusqu'à 3000 roupies pour faire 200 km. Une fois‚ cela a été pour aider deux femmes que la production voulait garder".

Etrange coïncidence‚ ce sont deux duos féminins qui sont parvenus en finale cette saison là…

Le Parisien a joint hier la chaîne et la production Studio 89 qui n’ont pas souhaité faire d’autres commentaires.

En dehors du problème que Pékin Express soit scénarisé‚ l'avocat Jérémie Assous a de belles perspectives au plan professionnel… D'autres candidats devraient rejoindre les sept premiers plaignants afin‚ eux aussi‚ d'évoquer la tricherie.

Le dossier Pékin express est loin d'être clos.

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.