Nicole Kidman ne pourra plus avoir d'enfant !

Alors qu'elle s'interrogeait sur la possibilité d'avoir découvert les vertus miraculeuses des eaux du Kununurra‚ soupçonnées d'avoir dopé la fertilité des membres de son dernier film [Australia]‚ Nicole Kidman vient malheureusement de tomber sous le coup d'une… malédiction.

La comédienne australienne‚ qui‚ à 41 ans‚ a conçu son premier enfant cette année [sa fille Sunday Rose est née en juillet] et prévoit d'en avoir d'autres‚ a eu le malheur de braver une superstition aborigène : on se souvient en effet que‚ invitée sur la plateau d'un célèbre show allemand‚ elle avait jouée du… didgeridoo — instrument à vent ressemblant à une longue trompe‚ hérité des antiques Aborigènes du nord de l'Australie.

Posant ses lèvres sur l'embouchure de l'instrument et le faisant vibrer‚ elle avait provoqué un élan de bonne humeur dans l'assistance et fait danser les autres convives‚ notamment son partenaire à l'écran Hugh Jackman et la chanteuse Anastacia. Une danse endiablée.

Mais‚ après la transe‚ l'étrange : Richard Green‚ acteur‚ scénariste et professeur de dialecte aborigène‚ a fait une funeste prophétie. "Les gens vont regarder Nicole jouer du didgeridoo et penser que rien n'est plus normal‚ a-t-il déclaré au Sydney Morning Herald. Mais cela abâtardit notre culture. Je vous prédis qu'elle ne pourra jamais avoir d'autre enfant. Les femmes ne doivent pas jouer de cet instrument‚ faute de quoi elles deviennent stériles."

Un attaché culturel du Sydney's Metropolitan Local Aboriginal Land Council estime que Nicole Kidman et le réalisateur Baz Luhrmann ne pouvaient ignorer cet élément après avoir tourné la fresque mélo Australia sur les territoires de ces anciennes cultures. "Je suppose qu'elle n'était pas au courant‚ a commenté Alan Madden‚ sinon‚ elle n'aurait pas joué de cet instrument. Mais Baz doit bien savoir quelque chose à ce sujet‚ après avoir collaboré avec les autochtones…"

Cette croyance est solidement ancrée dans la culture locale : l'éditeur HarperCollins avait été obligé‚ suite à des plaintes‚ de présenter des excuses et de retirer une section enseignant l'art du didgeridoo publiée dans The daring book for girls.

Espérons pour Nicole Kidman et son mari Keith Urban qu'ils ne sont pas superstitieux… Sinon‚ il restera la solution d'un bon bain dans les eaux du Kununurra !

Guillaume Joffroy

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.