Mariage de Nicolas Sarkozy et Carla Bruni - le Président ne confirme pas plus qu'il ne dément...

En restant évasif quant aux rumeurs persistantes‚ le Président entend montrer aux médias qu'il contrôle la situation : ne paraît que ce qu'il souhaite voir paraître…

À lire aussi François Hollande‚ opéré de la prostate : Le président confirme mais rassure… François Hollande - Julie Gayet : La réaction du président‚ qui ne dément pas… Mary-Kate Olsen : Son "père" Bob Saget confirme son mariage avec Olivier Sarkozy

Durant la fin de la semaine dernière‚ les rumeurs se sont succédé à propos du mariage de Nicolas Sarkozy et de Carla Bruni. A en croire la presse et différents sites internet‚ Nicolas Sarkozy s'était marié à peu près tous les jours‚ à Paris‚ dans le seizième arrondissement‚ dans le dix-septième‚ à Neuilly sur Seine‚ à Levallois chez son ami Patrick Balkany etc… Hier‚ c'est le site de l'Est Républicain qui‚ au conditionnel‚ faisait état de cet heureux événement‚ lequel se serait déroulé jeudi à l'Elysée… Alors‚ évidemment‚ les journalistes qui ont accompagné le Président en Arabie Saoudite ont abordé la question. Ils l'ont même franchement posée à l'intéressé. Lequel a répondu : "Je ne confirme pas‚ je ne démens pas cette information. Vous‚ les journalistes‚ vous intéressez trop à ce sujet…"

Trop ? Faut voir. Après le raout médiatique orchestré de Disneyland aux rives du Nil puis en bordure de la Mer Rouge‚ il est pour le moins légitime que la presse "s'intéresse trop à la question" — Nicolas Sarkozy n'est-il pas le Président de tous les Français et‚ à ce titre‚ censé les tenir informés de son statut matrimonial ?

En tout cas‚ Mme Balkany a déclaré n'être au courant de rien‚ pas plus‚ d'ailleurs‚ que la maman de la potentielle épousée. Une chose est sûre : par ses propos‚ le Président‚ qui avait affirmé que les journalistes seraient avisés de l'officialisation de cette union une fois celle-ci scellée‚ tient à montrer qu'il garde le contrôle de la ferveur médiatique qu'il a générée. Ce qui paraît‚ paraît avec son aval. Pour le reste‚ c'est — encore — selon son bon vouloir…

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.