Loana - Son état psychologique reste... préoccupant !

Hospitalisée depuis mercredi soir à l'hôpital militaire Percy-Clamart l'état de Loana Petrucciani‚ 31 ans‚ reste préoccupant.

À lire aussi Nelson Mandela : Sorti de l'hôpital‚ mais son état reste ''critique'' Etat toujours préoccupant pour l'ex de Nicole Richie et Travis Barker… Sept morts dans l'attentat contre la famille royale néerlandaise…  et un blessé reste dans un état critique !

Transportée de son domicile du XVIe arrondissement de Paris‚ vers 18 heures par les pompiers‚ et immédiatement prise en charge par les services des urgences de l'hôpital‚ son état physique‚ quatre jours après sa découverte semi-inconsciente dans sa salle de bains‚ est meilleur. Elle garde encore des ecchymoses au visage et son nez a été remis en place.

Les services de police n'ont toujours pas pu l'entendre . Ils espèrent pouvoir le faire dans les prochaines 48 heures‚ si son état psychologique est compatible avec une audition.

Son agent Alain Pons a pu lui rendre une première très brève visite hier samedi‚ et l'aurait trouvée très affaiblie et toujours en état de choc‚ d'après nos informations.

Le Parisien d'hier précisait que les traces de poudre blanche découvertes à son domicile n'étaient pas des produits stupéfiants. le liquide contenu dans une bouteille‚ présenté comme du sommifère‚ est toujours en cours d'examen.

Nous ne connaissons pas encore le résultat des expertises toxicologiques  qui pourraient éclairer sur son état de choc.

Aucune plainte n'a encore été déposée - pour cause‚ elle n'a pas été entendue - mais la piste d'une agression par deux individus le samedi précédent sa découverte‚ par sa meilleure amie Delphine‚ ne pourra être suivie qu'après les déclarations que pourraient faire de la jeune femme aux inspecteurs de la 1e division de police judiciaire.

Affaire à suivre…

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.