Lionel Messi, la fraude fiscale - La star du Barça risque 22 mois de prison...

Le répit aura été de courte durée pour Lionel Messi. Alors qu'on croyait l'attaquant du Barça tout juste "blanchi" des accusations de fraude fiscale‚ la justice espagnole l'a toujours dans son viseur. Selon El Pais‚ le juge d'instruction n'a pas suivi le procureur du tribunal de Barcelone qui demandait que seul son père Jorge soit jugé. Et 22 mois de prison auraient été requis contre le récent papa d'un petit Mateo…

À lire aussi Carinne Teyssandier [Télématin] condamnée à six mois de prison avec sursis Coolio : Le rappeur américain risque trois ans de prison Arielle Dombasle a risqué la prison : "Je devais énormément d'argent…"

Le cauchemar‚ débuté en 2013‚ n'est donc pas terminé pour Lionel Messi. Accusé d'une fraude fiscale à hauteur de 4‚1 millions d'euros de droits d'image entre 2007 et 2009‚ le numéro 10 barcelonais n'arrive toujours pas à semer la justice. Alors qu'hier‚ mercredi 7 octobre‚ le procureur du tribunal de Barcelone demandait la fin des poursuites contre lui‚ le juge d'instruction en a décidé autrement aujourd'hui.

D'après El Pais‚ l'Inspection des Finances aurait demandé une condamnation à 22 mois et demi de prison contre Lionel Messi pour trois délits à l'encontre du Trésor public. Une décision qui ne manquera pas d'alimenter la théorie du complot en Catalogne. Car à la tête de l'Inspection des Finances‚ on retrouve une certaine Marta Silva‚ passée par la direction du… Real Madrid‚ le grand rival du Barça‚ entre 2004 et 2006‚ et également impliquée dans l'affaire Neymar qui a entrainé la démission du président du club catalan début 2014. Simple coïncidence ou campagne de déstabilisation ?

N'en déplaise à certains supporters madrilènes‚ Lionel Messi n'est pas près d'aller en prison. Car si La Pulga était condamnée‚ ce ne serait que du sursis‚ comme pour la grande majorité des peines inférieures à deux ans en Espagne. Circonstance atténuante‚ le quadruple Ballon d'or a toujours nié s'être occupé de ses comptes en banque‚ dont la gestion était confiée à son père en qui il a toute confiance‚ comme ce dernier l'avait aussi affirmé. "Jamais il n'a dédié une minute de sa vie à lire un contrat"‚ avait notamment déclaré la défense à propos du footballeur.

Considéré comme principal responsable‚ son père Jorge risque quant à lui toujours 18 mois de prison. Celui qui plaide l'erreur peut toutefois compter sur une autre circonstance atténuante puisque le clan Messi a remboursé au total plus de 50 millions d'euros au fisc et a déjà payé une grosse amende de deux millions d'euros.

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.