Le producteur Tarak Ben Ammar condamné à payer 522 126 euros...

Au début des années 80‚ le réalisateur français Philippe Clair réalisait trois films à succès : Tais-toi quand tu parles [1981]‚ Plus beau que moi‚ tu meurs [1982] et Par où t'es rentré‚ on t'a pas vu sortir [1984]‚ trois films produits par Tarak Ben Ammar via la société Carthago Films‚ rapporte Ecran Total dans sa rubrique confidentielle de ce jour.

À lire aussi Marc Veyrat : Le chef étoilé condamné à 100 000 euros d'amende Flavie Flament : Payée près de 500 000 euros par an à ne rien faire ! François Hollande : Son coiffeur personnel payé près de 10 000 euros par mois !

Un litige autour des recettes de ses trois films opposait depuis des années le réalisateur au producteur‚ Philippe Clair reprochant à Tarak Ben Ammar [producteur du récent Hors-la-loi] de ne pas lui avoir rendu de comptes après leurs succès‚ les trois longs métrages ayant pourtant été largement bénéficiaires‚ et de ne rien avoir touché de ses pourcentages ni au titre de sa mise en participation‚ ni en droits d'auteur en sa qualité de réalisateur.

Le 15 octobre 2010‚ le Tribunal de Grande Instance de Paris‚ présidé par le juge Halphen‚ a condamné Carthago Films à verser 522 126 euros à Philippe Clair‚ au titre de sa rémunération participative. L'éxécution provisoire de cette décision a été prononcée‚ même si Carthago Films fait appel.
Cependant‚ le réalisateur ne touchera rien en droits d'auteur‚ le tribunal ayant jugé "les auteurs irrecevables pour leurs demandes tendant à voir payer des rémunérations proportionnelles‚ à voir remettre des bordereaux de comptes avec leur répartition et indemniser d'un préjudice résultant d'un gel d'exploitation‚ actes qui relèvent de la gestion courante de leurs droits‚ laquelle a été dévolue à la SACD."

À découvrir en vidéos Céline Dion à la 59e édition des Grammy Awards au Microsoft Theater à Los Angeles‚ le 12 février 2017 Voir la vidéo Gigi Hadid à New York‚ porte un trench-coat AMBUSH® [collection "Surplus Sound System"]‚ un pull Wolford‚ un pantalon rouge et des chaussures Tony Blanco. Le 13 février 2017.  Voir la vidéo Making-of de Rock'n Roll sur la préparation de Marion Cotillard pour son rôle.  Voir la vidéo Shy'm dans "50 minutes inside"‚ samedi 4 février 2017‚ TF1 Voir la vidéo Claire‚ éliminée dans "Les 12 coups de midi"‚ le 20 février 2017 sur TF1.  Voir la vidéo Maximilien de "Top Chef 2017" fait rire Twitter Voir la vidéo Défilé Victoria Beckham‚ collection automne-hiver 2017 au Cunard Building. New York‚ le 12 février 2017.  Voir la vidéo Olivier Minne répond à Matthieu Delormeau dans TPMP le 15 février 2017 sur C8.  Voir la vidéo Gilles Verdez demande Fatou en mariage‚ les chroniqueurs en larmes. "TPMP ! La Grande régalade spéciale St Babalentin. Le 10 février 2017 sur C8.  Voir la vidéo Guillaume Canet dans "50 mn inside" sur TF1. Le 11 février 2017.  Voir la vidéo

Si ce jugement était confirmé‚ il marquerait une étape importante de la jurisprudence‚ analysant l'adhésion d'un auteur à une société collective [ici la SACD - Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques] -‚ comme un apport en société concédant à la SACD un pouvoir de gestion.

En d'autres termes‚ dans cette affaire complexe‚ pour la question des droits d'auteur du réalisateur‚ c'est la SACD et non Philippe Clair qui aurait dû poursuivre Carthago Films…

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.