Kesha en larmes au tribunal - La chanteuse a perdu son procès contre Dr. Luke

Après une première victoire contre son producteur Dr. Luke‚ Kesha a finalement perdu la guerre contre sa maison de disques‚ Sony‚ et Luke Gottwald de son vrai nom‚ qu'elle accuse d'agressions sexuelles‚ de violences verbales et autres joyeusetés. Abusée mentalement‚ la popstar de 28 ans demandait l'annulation de ses contrats pour pouvoir recouvrer sa liberté artistique et produire sa propre musique en toute quiétude. Soutenue par ses fans lors de son arrivée au tribunal de New York ce vendredi [19 février]‚ elle a malheureusement très vite déchanté.

À lire aussi Johnny Hallyday : Adeline Blondieau a perdu son procès en diffamation Sophie Favier a perdu 10 kilos : Sa technique douceur contre la cellulite ! Gwyneth Paltrow : Traumatisée‚ elle fond en larmes au procès de son harceleur

Et pour cause ! Le juge‚ qui ne s'est pas encore prononcé sur la véracité des allégations à l'encontre du producteur de 42 ans‚ a cependant estimé qu'elles ne l'empêchaient en aucun cas de travailler pour le label et d'honorer son engagement contractuel. Après avoir lu une déclaration sous serment conjointe de Sony et Kemosabe Records [le label de Dr. Luke] qui invite l'interprète de Tik Tok à enregistrer son album sans son prétendu agresseur‚ le juge a estimé que les arguments de la défense ne tenaient pas la route.

"Vous demandez à la cour d'annuler un contrat établi dans les règles‚ longtemps négocié et signé entre deux parties consentantes alors que la partie adverse accepte de vous produire sans Dr. Luke. Je ne vois pas où est le problème. Il n'est pas dans l'intérêt de l'entreprise de ne pas faire d'argent et de ne pas promouvoir ses artistes"‚ a asséné le juge face à la star‚ qui doit encore enregistrer six albums pour le compte de la société‚ mais qui s'inquiète que celle-ci puisse maintenant tenter de saboter sa carrière pour se venger.

A l'énoncé du jugement‚ la jeune artiste‚ soutenue par sa mère Pebe et son petit ami Brad Ashenfelter‚ s'est littéralement effondrée‚ fondant en larmes avant de quitter la pièce escortée par son garde du corps. Sur les réseaux sociaux‚ de nombreuses consoeurs‚ de Lady Gaga à Lorde‚ lui ont apporté leur soutien. De son côté‚ la maison de disques‚ qui assure que Kesha souhaite seulement être libre pour gagner plus d'argent‚ se réjouit de cette décision et assure que le producteur sera bientôt blanchi des accusations qui pèsent encore sur sa personne. La pauvre Kesha‚ elle‚ est donc priée de se remettre au travail…

I know im not a fan‚but i like kesha and her music and Seeing her cry makes me so sad! #FreeKesha pic.twitter.com/K0fQRkZ3uR

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.