Kelly Osbourne - Toujours hospitalisée après son attaque...

Victime d'une attaque alors qu'elle enregistrait son émission Fashion Police sur la chaîne E!‚ Kelly Osbourne est toujours à l'hôpital. Les médecins tentent toujours de savoir pourquoi la fille du célèbre hard-rockeur Ozzy Osbourne s'est effondrée‚ jeudi 7 mars. "Elle doit encore passer quelques analyses"‚ a indiqué une source proche de la jeune femme au magazine People. Heureusement‚ l'Anglaise est désormais sous traitement et n'a pas eu d'autre attaque depuis qu'elle a été admise dans l'établissement.

À lire aussi Rafael Nadal : Polémique après les attaques sexistes de son oncle Tony Paul Walker nous a quittés : Un an après sa mort‚ l'émotion toujours vive… Ayem Nour hospitalisée après une tentative de suicide

Toutefois‚ selon le site web américain TMZ qui citerait ses docteursKelly Osbourne serait épileptique. Une version démentie par l'agent de la star. "Il n'y a aucun diagnostic de confirmé sur l'état de Kelly pour le moment." "Elle est prise en charge par l'équipe médicale et ils continuent de faire des analyses"‚ a-t-il également ajouté.

Après une heure de tournage de l'émission Fashion Police‚ Kelly Osbourne a déclaré aux membres de l'équipe qu'elle se sentait très mal‚ avant de s'effondrer. Pendant 30 secondes‚ la modeuse est restée inanimée puis a été conduite à l'hôpital en ambulance. Heureusement‚ elle s'est réveillée et son état s'est stabilisé même si par précaution elle a passé la nuit en observation. "Merci à tous pour tous vos magnifiques messages de voeux. Oui‚ j'ai eu une attaque‚ ils essayent juste de comprendre pourquoi"‚ a-t-elle ensuite tweeté pour rassurer ses fans‚ inquiets‚ dans un message accompagné d'une photo de son bras perfusé.

La famille de Kelly Osbourne‚ ses proches ainsi que son fiancé Matthew Mosshart attendent avec impatience le résultat des analyses.

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.