Julie Gayet - Belle bourde et malaise à la télévision

Quand Julie Gayet est à la télévision‚ cela ne passe pas inaperçu. Celle qui est l'héroïne du scandale romantico-présidentiel a fait la promotion sur le plateau du 20h de TF1‚ le 29 décembre‚ du film Je compte sur vous‚ au côté du réalisateur Pascal Elbé. Dans ce long métrage inspiré du véritable "arnaqueur au président"‚ elle incarne l'épouse d'un homme qui réussit à détourner des sommes astronomiques en se faisant passer‚ au téléphone‚ pour le président de la société qu'il contacte. Devant le présentateur Julien Arnaud‚ elle revient sur son personnage et… fait une bêtise. Mais ce n'est pas le seul élément marquant de son passage sur le petit écran.

En voulant expliquer l'influence de son personnage face au héros incarné par Vincent Elbaz dans Je compte sur vous‚ Julie Gayet révèle le dénouement du film‚ devant Pascal Elbé. Rapidement‚ elle réalise qu'elle en a trop dit sur ce qui est tout de même un film à suspense‚ devant le cinéaste quelque peu embarrassé. Avec un grand sourire‚ elle essaie de faire oublier sa maladresse et personne ne s'appesantit dessus.

Au cours de cet entretien‚ Julien Arnaud va également mettre en lumière la relation entre le bandit qui a inspiré le film‚ Gilbert Chikli‚ et l'équipe de ce long métrage. Condamné en France et en fuite en Israël‚ il a activement participé à l'élaboration du projet de Pascal Elbé et perçoit de l'argent - c'est en tout cas ce qu'il clame lui-même au Point : "C'est vrai que je suis même intéressé financièrement au succès du film. Je perçois un pourcentage sur le nombre d'entrées… Je sais que le film reprend près de 85 % du scénario que j'avais écrit après ma détention préventive en 2009. J'avais d'ailleurs signé le contrat au parloir de la Prison de la Santé. Cela a pris quatre ans pour que ce long métrage puisse voir le jour." À cela‚ Pascal Elbé répond sur le plateau de TF1 que Chikli n'a été "qu'un consultant" et que le scénario du film s'est éloigné du vécu réel de "l'arnaqueur".

Il renvoie alors vers son producteur‚ expliquant qu'il est le cinéaste‚ pas le responsable financier. On apprend par Le Parisien que le producteur en question‚ Isaac Sharry‚ avait rencontré Chikli en prison pendant sa détention provisoire et lui avait acheté les droits de son histoire et signer le contrat au parloir ! C'est avec cet argent que Chikli a pu payer sa caution pour être libéré‚ après trois années de détention préventive. Dès sa libération‚ Chikli se sauve en Israël et ne reviendra pas !! Un mandat d'arrêt international a été délivré‚ mais Israël n'extradant pas ses ressortissants… En mai 2015‚ Gilbert Chikli a été condamné à sept ans de prison en France… par contumace‚ en son absence.

Autre point d'ombre : la rencontre entre Julie Gayet‚ présentée aujourd'hui comme la compagne du président de la République‚ et l'homme condamné à sept ans de prison et réfugié en Israël. Devant les caméras du 20h‚ l'actrice insiste lourdement une nouvelle fois : elle ne l'a jamais croisé. Pourtant‚ dans Closer‚ on pouvait voir des photos du tournage où se trouvaient l'artiste et l'arnaqueur. Dans Le Point‚ Gilbert Chikli déclare : "Avec Photoshop‚ on peut faire dire n'importe quoi à une image ! Quand je vous dis que j'ai rencontré tout le monde sauf Julie Gayet‚ il faut me croire." Il serait malvenu de croire que celle que l'on considère comme la bien-aimée du chef d'État français a côtoyé‚ de loin ou de près‚ une personnalité condamnée en France et en fuite en Israël. C'est pourquoi tous les membres du film et Chikli lui-même assurent qu'ils ne se sont pas vus.

Dernier point de l'interview de TF1 : la vie privée de Julie Gayet. La guest star de la série Dix pour cent‚ qui s'était amusée de l'affaire avec François Hollande‚ est claire : elle ne va absolument pas parler plus de sa situation sentimentale en 2016.

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.