John Mellencamp - Ses fils ont tabassé un innocent et se livrent à la police...

Si John Mellencamp‚ en plus de faire parler de lui pour sa prolifique carrière multi-facettes d'icône folk‚ est devenu un client régulier des pages des tabloïds d'une manière plutôt positive‚ à la faveur de son histoire d'amour bien portante avec l'actrice Meg Ryan‚ ses fils viennent de se charger de mettre une ombre au tableau.

À lire aussi Erika Moulet‚ transformée par la maternité : 'Mes fils ont bouleversé ma vie !' Tom Hanks : Son turbulent fils Chet est recherché par la police ! Lorenzo Lamas : Son fils aîné fait le rebelle et se fait arrêter par la police

Hud et Speck‚ benjamins des cinq enfants que l'artiste a eus de trois mariages différents‚ fruits de sa dernière union en date avec le mannequin Elaine Irwin‚ dont il a divorcé en août 2011 après 19 ans de vie maritale‚ ont été inculpés d'agression pour avoir passé à tabac un jeune homme. Un comble‚ pour les fils d'un chanteur connu pour un tube intitulé Hurts so good

Agés respectivement de 19 et 18 ans‚ Hud et Speck Mellencamp‚ en compagnie d'un certain Ty A. Smith âgé de 19 ans‚ fils de l'entraîneur de baseball de l'Université d'Indiana inculpé pour les mêmes faits‚ ont roué de coups de poing‚ de coups de pied et ont piétiné un jeune homme du même âge dénommé Alexander Bucy au cours d'une fête organisée le 29 juillet dernier sur le perron du domicile de la victime.

La plainte‚ qui a été déposée jeudi auprès du tribunal de Bloomington‚ dans l'Indiana‚ indique que Speck a donné le premier coup‚ un coup de poing‚ et que les deux autres assaillants se sont ensuite mis également à frapper le plaignant‚ salement amoché comme le prouvent des photos que s'est procurées le site TMZ.com. Victimes de fractures faciales‚ les médecins qui l'ont suturé lui ont conseillé de consulter un chirurgien plastique. D'après les informations obtenues par TMZ‚ Speck avait été frappé plus tôt au cours de la soirée‚ et les frères Mellencamp étaient revenus pour se faire vengeance. Sauf que‚ apparemment‚ Alexander Bucy n'avait rien à voir avec la première bagarre et se trouvait simplement au mauvais endroit au mauvais moment.

Et tandis que Smith‚ le troisième larron‚ s'est livré à la police dès le jeudi soir‚ et a été libéré peu après contre une caution de 500 dollars assortie d'une garantie de 5 000 dollars‚ les autorités cherchaient à contacter Hud et Speck pour leur demander de se constituer prisonniers… Ce qu'ils ont fini par faire‚ mugshot à la clé.

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.