Eric Cantona arrêté pour agression - Le King en garde à vue à Londres

Eric Cantona a beau être un demi-dieu en Angleterre‚ face à la loi‚ il n'en reste pas moins un citoyen lambda. Ce qui‚ à en croire la presse britannique‚ l'aurait conduit en garde à vue à Londres.

À lire aussi Jean-Marc Morandini toujours en garde à vue après une longue perquisition Rohff placé en garde à vue après la plainte pour violences de sa femme Kim Kardashian‚ agressée à Paris : Son garde du corps réagit et menace !

Le Telegraph révèle en effet qu'Eric Cantona‚ l'ancien joueur de Manchester United‚ aurait été arrêté par le Metropolitan Police Service de Londres. Selon le quotidien‚ il aurait agressé un homme dans le quartier de Primrose Hill‚ ce mercredi 12 mars vers 13h.

Dans une déclaration officielle‚ la police a indiqué que des officiers de Camden Borough s'étaient rendus dans le secteur de Primrose Hill où ils avaient arrêté un homme de 45 ans environ‚ suspecté d'agression. "La police a été appelée sur Regents Park Road‚ NW1‚ à 12h55 le mercredi 12 mars‚ après avoir été prévenue d'une agression"‚ a-t-elle indiqué.

Selon le communiqué de la police repris par le Telegraph‚ "l'homme a été placé en détention pour agression" avant qu'une caution ne soit fixée. Quant à la victime‚ elle n'a pas eu besoin de soins médicaux et on ignorait encore ce jeudi si elle porterait plainte ou non. Eric Cantona a été brièvement détenu‚ relate l'AFP‚ avant de recevoir un avertissement. La victime serait un photographe qui aurait voulu prendre des clichés de l'ex-footballeur.

On se souvient qu'outre ses prouesses sur les prés verts‚ le passage en Angleterre d'Eric Cantona avait laissé de drôles de souvenirs. Crystal Palace avait ainsi pris des mesures drastiques il y a peu pour éviter que des supporters de Manchester United ne célèbrent un triste anniversaire le 22 février dernier. Les dirigeants du club londonien ne souhaitaient en effet pas que les fans des Reds Devils marquent le coup de pied de kung-fu qu'Eric The King Cantona avait donné à un supporter local‚ Matthew Simmons‚ qui l'avait copieusement insulté en janvier 1995. Le célèbre numéro 7 avait alors écopé de neuf mois de suspension et de 20 000 livres d'amende.

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.