Equipe de France - Laurent Blanc tacle Adil Rami avant un match capital

Ce mardi 11 octobre à 21h‚ l'équipe de France de football affronte la Bosnie dans le cadre des qualifications aux Championnats d'Europe qui se dérouleront en Pologne et en Ukraine en juin 2012‚ sans Franck Ribéryrécent papa‚ ni Karim Benzema‚ tous les deux blessés.

À lire aussi Fort Boyard‚ 25 ans: Enora Malagré‚ Malika Ménard‚ Adil Rami… invités en folie ! Sidonie Biémont et Adil Rami : Parents de jumeaux aux prénoms mignons ! Rama Yade se fait tacler par Nadine Morano mais a un lot de consolation : sa marionnette de latex !

Une rencontre capitale

Un match sans enjeux ? Pas vraiment. Les tricolores ne doivent pas perdre‚ au risque de se voir écarter de la compétition internationale… En face‚ la jeune équipe de Bosnie doit absolument s'imposer pour espérer une qualification directe. Le match risque donc d'être tendu‚ comme l'avait été le match aller le 7 septembre lorsque la France s'était imposée 2-0.

Pourtant‚ les Français sont des spécialistes des qualifications à la dernière journée. Depuis 1977‚ les Bleus se sont qualifiés 5 fois sur 6…

La dernière qualification en date remonte au deuxième match de barrage face à l'Eire le 18 novembre 2009 remporté de justesse suite à un but polémique inscrit grâce à une main de Thierry Henry. Un match qui marquait les prémices de la débâcle des Bleus en Afrique du Sud. A priori‚ et si l'on se réfère à l'historique‚ les Bleus devraient donc se qualifier sans difficulté.

Le cauchemard bulgare

Mais pourtant‚ le traumatisme de 1994 demeure vivace dans les esprits. Cette année là‚ l'équipe de France emmenée par un duo Jean-Pierre Papin - Eric Cantona avait toutes les cartes en main pour se qualifier pour la Coupe du monde 94 qui devait se dérouler aux Etats-Unis. Un petit point était nécessaire aux Bleus pour assurer le voyage sur les deux matches restant à disputer… Après avoir été défaite en Israël à la surprise générale [3-2]‚ l'équipe de France ne devait pas perdre dans son antre du Parc des Princes le 17 novembre 1993 contre les Bulgares. Pourtant‚ à la 90ème minute de jeu‚ les Bleus perdaient le ballon alors que le score était de 1-1. Les Bulgares remontaient tout le terrain avant de crucifier Bernard Lama. 2-1‚ l'arbitre sifflait la fin du match quelques minutes après‚ l'équipe de France était éliminée…

Un traumatisme que ne souhaitent pas revivre les joueurs de Laurent Blanc. Et pour ce faire‚ le sélectionneur a annoncé la couleur : attaquer pour marquer des buts. Le match face à l'Albanie le vendredi 7 octobre [3-0] avait déjà donné quelques indications sur la puissance offensive des Bleus. Et ce soir donc‚ il faudra marquer. Marquer pour se mettre à l'abri et éviter aux joueurs de se faire peur.

Tensions dans le camp tricolore

Car l'équipe adverse a quelques arguments à faire valoir‚ comme son attaquant vedette de 35 millions d'euros aujourd'hui à Manchester City Edin Dzeko. Ou le milieu de terrain Miralem Pjanic‚ ancien joueur de l'Olympique Lyonnais aujourd'hui à la Roma. Et ce dernier a été la cible d'une attaque en règle d'Adil Rami‚ défenseur central des Bleus et de l'équipe espagnole de Valence : "C'est une pleureuse‚ il ne fait que tomber et c'est chiant." Et si Pjanic n'a pas relevé les propos du défenseur‚ précisant simplement qu'il n'avait "jamais eu de mauvaises relations avec lui"‚ le sélectionneur n'a pas été aussi diplomatique.

Laurent Blanc a en effet taclé son joueur de façon assez cinglante : "Il [Rami‚ ndlr] répond à vos [les journalistes‚ ndlr] questions mais il manque un peu d'expérience‚ ça n'avance à rien. Peut-être qu'il s'est fait plaisir sur le moment. Je le lui ai dit à Adil: 'Concentre-toi sur ton match‚ sois concentré‚ motivé à 100%‚ s'il y a un regard dans le tunnel‚ ne détourne pas le regard'. Mais les paroles‚ ce n'est pas ma tasse de thé. Les paroles‚ c'est pour les faibles."

Adil Rami appréciera…

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.