Christophe Barbier - Ses confidences sur le couple Hollande/Gayet...

Depuis quelques années déjà‚ les magazines politiques sont accusés d'avoir accéléré la peopolisation de la vie politique. Une critique à laquelle n'échappent pas L'Express et son directeur de la publication‚ Christophe Barbier. D'ailleurs‚ c'est dans les pages de Closer qu'il s'exprime aujourd'hui‚ donnant notamment son point de vue sur le couple formé par le président de la République François Hollande et l'actrice Julie Gayet.

Pas officiel‚ mais pas vraiment secret non plus‚ le couple Hollande/Gayet intrigue autant qu'il agace. Alors que l'ancienne compagne du chef de l'État‚ Valérie Trierweiler‚ semble l'avoir traumatisé pour le restant de son mandat avec son livre choc Merci pour ce moment‚ au point de vouloir finir sa présidence en solo‚ pour Christophe Barbier la situation ne peut pas durer ad vitam aeternam.

"Il faudrait qu'ils officialisent d'une manière ou d'une autre. Qu'elle ne soit pas omniprésente‚ c'est son choix. Mais là‚ on se demande quels sont les moyens de la République engagés au service de sa protection‚ de son hébergement‚ etc."‚ a-t-il confié à Closer. Un point de vue qui se défend puisque Julie Gayet bénéficierait de gardes du corps et que l'actrice n'hésiterait pas à se présenter‚ à l'occasion‚ comme "la fiancée du président". Sans oublier qu'elle commence à bien connaître l'Élysée‚ au point d'y recevoir ses amis stars à dîner pour les présenter à François Hollande…

Christophe Barbier‚ qui se dit favorable à l'instauration du statut de première dame‚ estime toutefois que le rôle de Julie Gayet sur la politique du président est "limité‚ mais pas nul". Ce qui le démarque un peu de L'Obs‚ qui met l'actrice sur sa couverture cette semaine et laisse entendre qu'elle occupe une très grande place. "Je pense qu'à un moment‚ dans une campagne‚ François Hollande sera obligé de la faire au moins apparaître un peu"‚ ajoute-t-il.

Toujours côté première dame‚ le journaliste à l'écharpe rouge n'a pas manqué de rappeler qu'avec Carla Bruni‚ ils sont fâchés‚ ce dernier s'étant fait engueuler "à l'italienne" par la femme de Nicolas Sarkozy après un dossier sur le business de l'ex-président. Ce qui prouve que la chanteuse est définitivement capable de sortir les griffes quand elle n'est pas contente‚ comme le soulignait récemment Enrico Macias

L'interview de Christophe Barbier est à lire dans Closer en kiosques le 16 octobre 2015.

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.