Christian Donzé - La mort du DTN bouleverse Manaudou, Lacourt, Agnel...

Le monde de la natation est en deuil…

Christian Donzé‚ le directeur technique national de la discipline‚ est décédé ce dimanche 21 octobre d'une crise cardiaque alors qu'il participait à une épreuve de VTT dans l'Isère. Ancien nageur de l'équipe de France‚ double champion de France du 200 mètres papillon en 1980 et 1982‚ Christian Donzé avait pris la tête de la natation tricolore en janvier 2009‚ succédant à Christian Fauqué‚ qui avait remis les nageurs français au premier plan‚ avec notamment Laure Manaudou et son titre olympique en 2004 à Athènes.

À lire aussi Mort d'Emmanuel Maubert : "Bouleversant de tourner sans lui…" Mort de Pierre "Magic" Tchernia : Arthur‚ bouleversé‚ lui doit sa "rédemption" Tyson Gay‚ bouleversé : Ses premiers mots‚ poignants‚ après la mort de sa fille

Depuis‚ le monde de la natation a découvert les prodiges issus des bassins de France. Sous les ordres de Christian Donzé‚ les Bleus ont vécu leurs plus belles années‚ accumulant les médailles comme lors des Championnats d'Europe en 2010 avec 21 breloques‚ des mondiaux en petit bassin en 2008 [8 médailles] aux Championnats du monde en grand bassin en 2011 [10 médailles] et bien évidemment les Jeux olympiques de Londres avec sept médailles‚ dont quatre titres grâce aux révélations Yannick Agnel et Camille Muffat.

Depuis sa tragique disparition‚ les messages se succèdent de la part des nageurs avec qui il entretenait une relation particulière. "J'aimais bien l'homme‚ il avait ouvert de nouvelles discussions en équipe de France‚ pour qu'il y ait une vraie osmose entre nous. Avec lui‚ tout le monde portait le même maillot. […] Il était très au contact des nageurs‚ nous appelait régulièrement‚ venait nous voir en club. […] Je le connaissais depuis l'équipe de France juniors. Je garde le souvenir d'un vrai passionné de son sport"‚ a ainsi déclaré Fabien Gilot‚ champion olympique du relais 4x100 mètres à Londres‚ avec son compère Amaury Leveaux qui n'a pas manqué lui aussi de lui rendre hommage à travers son compte Twitter : "Souvenir d'un homme qui m'a soutenu et suivi depuis mes débuts 3' équipe de France ! Tu resteras dans nos esprits…"

Même tristesse dans le clan Manaudou‚ où Florent‚ champion olympique du 50 mètres sous les yeux de sa soeur Laure‚ a exprimé sa tristesse sur Twitter : "Toutes mes condoléances à la famille et aux proches de Christian DONZE‚ notre DTN. Un homme qui part trop tôt. RIP." Idem chez Laure Manaudou : "Toutes mes condoléances a la famille de notre DTN Christian Donzé."

Yannick Agnel‚ révélation des derniers JO‚ s'est lui aussi exprimé via sa page Facebook : "C'est avec une profonde tristesse que je viens d'apprendre le décès de Christian… Toutes mes pensées vont modestement à sa famille et à ses proches‚ que je soutiens de tout coeur dans cette épreuve. C'était un grand Monsieur‚ d'une gentillesse‚ d'un professionnalisme et d'un dévouement incomparables. Il nous aura quittés comme il aura vécu : en amoureux du sport‚ de l'effort juste."

Camille Lacourttout jeune papa‚ a lui aussi rendu hommage à Christian Donzé dont il a loué "la gentillesse naturelle"‚ quand Frédérick Bousquet parle pour sa part d'un homme "gentil et généreux". Camille Muffat évoque avec émotion une "triste journée pour la natation française"‚ se souvenant de l'homme comme celui "qui fut aussi [s]on entraîneur en sélection juniors". "Christian m'avait écrit hier soir encore pour me féliciter‚ ajoute la jeune fille‚ après son record de France décroché samedi soir à Berlin sur 200 mètres. Mes condoléances à sa famille."

Jeune retraité des bassins‚ Alain Bernard y est lui aussi allé de son hommage : "C'est un choc pour nous tous. Nos pensées vont tout d'abord à sa famille et ses proches dont nous faisons partie ainsi que tout le milieu de la natation française. Nous garderons une belle image de lui par sa gentillesse et sa disponibilité‚ tout comme son investissement total auprès de la Fédération française de natation. Nous venons de perdre beaucoup plus qu'un DTN‚ nous avons perdu un homme bon et juste."

Une disparition terrible pour le président de la Fédération‚ Francis Luyce : "C'est absolument tragique. Il ne buvait pas‚ ne fumait pas‚ s'entretenait physiquement‚ personne ne pouvait s'attendre à une telle nouvelle… […] Ce fut quatre ans de bonheur. On dit que l'intelligence‚ c'est la faculté d'adaptation : il savait s'adapter. Et faire passer des messages. Il était compétent‚ rigoureux et à l'écoute. Je suis admiratif du travail accompli."

La natation tricolore ne manquera pas de lui rendre hommage le 22 novembre prochain‚ date des Championnats d'Europe petit bassin à Chartres‚ première grande compétition internationale à se dérouler en France depuis des lustres…

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.