Cécilia Attias - Nicolas Sarkozy, leur fils Louis, nouvelles confidences...

C'est la femme qui a dit non. Non au fait de ne plus être en accord avec elle-même. Cécilia Attias a donc osé quitter Nicolas Sarkozy et l'Élysée avec fracas‚ un soir d'octobre 2007‚ après seulement quelques mois passés en tant que première dame. Une rupture choc sur laquelle elle brise le silence pour la première fois dans ses mémoires‚ Une envie de vérité [Ed. Flammarion] à paraître le 9 octobre prochain. À cette occasion‚ elle reçoit dans son appartement de Manhattan où elle mène une vie heureuse en toute discrétion avec son nouveau mariRichard Attias‚ le magazine Elle pour une interview sans fard.

À lire aussi Yannick Noah‚ ses confidences sur son fils Joakim : "Mon pépère me manque…" Criss Angel donne des nouvelles de son fils Johnny‚ 2 ans‚ atteint d'un cancer Ingrid Chauvin : Une photo et des nouvelles de son fils Tom

Dans sa "vérité"‚ Cécilia Attias n'oublie pas d'évoquer ses regrets. Et notamment son manque de soutien à Nicolas Sarkozy durant la présidentielle de 2007‚ l'aboutissement de son grand rêve. "Je me suis sentie coupable vis-à-vis de mon mari‚ de mes enfants. Coupable de faire exploser une famille. J'aurais dû mettre mes histoires personnelles de côté et être là. Je n'ai pas pu. Mais la culpabilité‚ c'est comme le regret‚ ça n'apporte rien‚ c'est stérile. C'est même pire que le regret"‚ déplore-t-elle.

Mais si elle reste la seule à avoir osé quitter un président en activité‚ Cécilia Attias ne se considère pas pour autant comme une "rebelle". "Je comprends et respecte l'ordre établi. […] Ce n'était pas du courage‚ c'était ce qu'il fallait faire pour être en accord avec moi-même"‚ précise celle que l'on a trop vite réduite à cette étiquette. Car l'ex-première dame a surtout appris‚ comme elle l'image parfaitement‚ à "tirer les rideaux". "Oui. Partir avant que ça devienne laid"‚ ajoute-t-elle. "Je ne me sens pas vieillir‚ je porte encore des jeans à mon âge [55 ans‚ NDLR] - je devrais arrêter‚ non ? -‚ j'aime chanter en tenant ma brosse à cheveux comme un micro‚ faire la course à skis avec mes filles‚ vivre avec audace. Je voudrais toujours avoir l'âge d'aller vite et de me casser la figure"‚ raconte celle qui est à la tête d'une structure pour défendre la cause des femmes‚ la Fondation Cécilia Attias pour les femmes.

L'image de Cécilia Attias a donc longtemps été faussée et ce livre est également l'occasion de livrer "sa vérité" sur ce qu'elle est réellement. "Je me sens très différente de cette femme froide et distante. C'est peut-être parce que je suis grande‚ et si myope que je ne vois rien sans mes lunettes. Alors‚ on me trouve hautaine…" Au fil de l'interview‚ l'épouse de Richard Attias en dévoile ainsi un peu sur sa vie privée auprès de ses proches. "Je suis très famille. Richard et moi vivions pour le moment avec Alexandra‚ sa fille. Louis [16 ans] est dans un collège militaire mais rentre souvent. Ma fille aînée‚ Judith [29 ans]‚ habite aussi à New York et Jeanne-Marie [26 ans] est psy pour enfants à Dubaï où elle vit avec son mari et leurs deux enfants. Je leur parle tous les jours"‚ explique-t-elle.

Une grande famille recomposée et heureuse‚ dans laquelle Louis fait régulièrement parler de lui‚ que ce soit pour ses messages sur Twitter ou sa passion pour l'armée. "Il est fasciné par l'armée depuis tout petit ! Il avait affiché les discours du général Patton dans sa chambre. Nous les avons enlevés‚ mais il est revenu avec une demande d'inscription pour ce collège. Que voulez-vous‚ c'est sa passion !‚ raconte-t-elle avec amour et fierté. Après l'y avoir emmené‚ je suis restée sans nouvelles pendant six semaines. Mais il y est heureux. […] C'est sa façon à lui d'aider les autres"

Cécilia Attias évoque également ses bonnes relations actuelles avec son ex-mari Nicolas Sarkozy et sa femme Carla Bruni. "Les choses se sont faites naturellement. On est tous les deux remariés et heureux. Je le respecte‚ il me respecte‚ j'ai de la tendresse pour lui. J'aime beaucoup Carla aussi‚ elle est fine‚ intelligente. La petite Giulia est adorable‚ elle aussi. Nous sommes allés la voir dès sa naissance‚ c'est tout le portrait de son père !"‚ lance-t-elle.

Des années après ce départ de l'Élysée‚ c'est donc en femme épanouie que Cécilia Attias livre sa vérité. Car aujourd'hui‚ elle a réalisé son "vrai" rêve : être en accord avec elle-même. Et désormais‚ son nouvel objectif‚ c'est continuer de "construire sa vie avec Richard" et d'accomplir bien d'autres rêves à ses côtés…

L'intégralité de l'interview est à retrouver dans le magazine "Elle" du vendredi 4 octobre

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.