Affaire Entrevue - la photo dénudée d'Elie Semoun venait de l'ordinateur volé chez... Muriel Robin !

Réactualisation du 22 janvier 12h10 : En attendant la décision que prendra le juge d'instruction de Bastia Vincent Ramette‚ dans cette affaire de "recel de vol"‚ pour laquelle Gérard Ponson‚ le directeur de la publication du magazine Entrevue‚ a été mis en garde à vue pendant 10 heures‚ le journal Corse Matin nous apprend aujourd'hui que la photo d'Elie Semoun "dénudé" [enfin il cachait avec ses mains… l'essentiel de son anatomie !] venait d'un cambriolage chez… Muriel Robin. Souvenez-nous en août 2008‚ la résidence de Muriel‚ située sur la marina de Sant'Ambroggio située dans la commune de Lumio‚ était cambriolée. Le préjudice était estimé à environ 40 000 euros‚ des montres‚ appareil photo‚ matériel hi-fi avaient disparu ainsi que l'ordinateur portable d'Elie Semoun. En mars 2009‚nous vous expliquions que les jeunes cambrioleurs avaient été interpellés et que si certains étaient restés libres sous contrôle judiciaire‚ un des comparses était incarcéré. Le jugement de la bande n'a pas encore eu lieu. Les gendarmes enquêtaient surtout pour savoir si un de ceux qui est en liberté aurait été suceptible d'avoir monnayé cette photo auprès d'Entrevue… Gérard Ponson‚ comme tout bon journaliste n'a pas dû répondre aux questions‚ protection des sources oblige.

À lire aussi EnjoyPhoenix [Danse avec les stars 6] : Sa voiture forcée‚ ses affaires volées Julie Gayet : Son nom‚ une belle affaire chez Philips ! Miss Bretagne 2015 destituée : Une photo dénudée fait scandale !

Comme nous vous l'annoncions en exclusivité plus tôt dans la journée‚ Gérard Ponson‚ 45 ans‚ directeur de la publication du magazine Entrevue était en garde à vue depuis 9h30 ce matin dans les locaux de la gendarmerie du boulevard Exelmans à Paris‚ pour avoir publié‚ dans l'édition de novembre de son magazine‚ une photo "dénudée" d'Elie Semoun en vacances en Corse.

Il s'agissait en fait de l'entendre sur l'origine de cette photo sur commission rogatoire d'une juge d'instruction de Bastia en vue d'une possible mise en examen pour "recel de vol" de ce fameux cliché du comédien. On n'est pas dans une simple "atteinte à la vie privée" [un délit civil]‚ mais bien dans un possible délit de la part du magazine - dont son directeur de la publication est le seul responsable juridiquement et pénalement - suite à une plainte pour vol [un délit pénal] déposée par un proche d'Elie Semoun. Un proche dont l'ordinateur portable personnel‚ qui contenait ladite photo‚ aurait été volé…

Six des proches collaborateurs de G. Ponson étaient également convoqués dans les locaux de la gendarmerie‚ Boulevard Exelmans à Paris à 14h pour être entendus‚ mais simplement en qualité de témoins.

Ils ont tous quitté les locaux de la brigade de recherches de Paris après leurs auditions‚ précédant de quelques heures leur boss‚ qui vient d'être relâché.

Les gendarmes qui s'étaient déplacés de Corse pour ces auditions vont faire part au magistrat instructeur qui est au TGI de Bastia‚ de leurs investigations et des réponses obtenues. C'est ce magistrat qui décidera de la suite à donner à cette affaire‚ à savoir mise en examen ou non de Gérard Ponson pour "recel de vol"‚ mais sans doute… de bonne foi !

Information exclusive ne pouvant être reproduite sans citer Actualitestarspeople.com

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.