SOS beauté - le vrai/faux du gommage

 

Il faut le faire une fois par semaine : VRAI
Faire un gommage hebdomadaire est le rythme idéal. On l'adapte toutefois à notre peau. Si on a tendance à avoir l'épiderme sec ou réactif‚ on espace les séances à une fois toutes les deux semaines pour ne pas le fragiliser d'avantage. Les peaux grasses‚ quant à elles‚ préféreront augmenter la fréquence à deux fois par semaine.

à lire aussi Aloe vera : 3 manières de l'utiliser comme un produit de beauté Beauté : 5 palettes make up à offrir ou à se faire offrir à Noël Huile de coco : 5 façons différentes de l'utiliser comme produit de beauté L'habitude beauté qui transforme la peau

Il ne faut pas en faire quand on a la peau sèche : FAUX
Les cellules meurent également chez les peaux sèches donc l'excédant doit tout autant être retiré pour garder l'éclat de la peau. On espace simplement les gommages afin de ne pas l'agresser et l'on prend des produits plus doux à base de noyaux d'abricot par exemple.

Si on gomme bien‚ on élimine tout le sébum en une fois : FAUX
Il ne faut pas pêcher par excès de zèle. On effectue notre gommage avec une légère pression et des mouvements circulaires. Il ne sert à rien de se décaper la peau. La réaction sera immédiate‚ notre peau qui se sentira agressée produira plus de sébum pour se défendre. À l'arrivée‚ on aura juste gagner des boutons et une peau moins forte. De même‚ on ne le pratique pas tous les jours‚ sinon‚ elle sera irritée et plus fragile. C'est en intégrant pleinement le gommage dans notre routine beauté que les effets sont visibles. L'amélioration de la qualité de la peau se fait au fur et à mesure‚ même si certains bénéfices se font ressentir tout de suite après.

Je n'utilise pas le même produit pour toutes les parties du corps : VRAI
Si il existe des produits adaptés à chaque zone spécifique‚ il y a une raison. On n'utilise surtout pas son exfoliant corps sur le visage où la peau est beaucoup plus sensible. Le décolleté est également une zone fragile dû à la fine épaisseur de la peau‚ à défaut d'un soin spécifique‚ on utilise celui du visage. Pour le reste du corps‚ on peut utiliser des exfoliants spéciaux pour les mains et les pieds‚ ces derniers étant très rugueux. On n'hésite pas non plus à insister sur les coudes et les genoux où les cellules mortes ont tendance à s'accumuler.

Le gommage‚ ça fait mal : FAUX
Si le gommage vous fait mal‚ c'est qu'il n'est pas adapté et qu'il faut en changer ou en réduire la fréquence. Une bonne exfoliation doit être un moment de bien-être et l'on doit sentir le bien fait à notre peau. On pense à l'hydrater après pour rétablir le film hydro-lipidique protecteur de la peau.

 

Les bienfaits du gommage en 5 points :
- Le gommage lisse‚ adoucit et nettoie notre peau en profondeur. Les cellules mortes sont souvent une cause du teint terne‚ à nous l'éclat !
- La peau étant purifiée‚ elle absorbe mieux les soins que l'on applique après.
- La collagénèse est boostée‚ ce qui a une véritable action anti-âge. La peau est plus tonique et élastique.
- Le gommage atténue les poils incarnés. Il se fait avant ou après l'épilation pour ouvrir les pores et facilité l'accès aux follicules pileux.
- On l'applique avant de partir en vacances pour préparer la peau au soleil et accélérer le bronzage. Il sera de plus belle qualité et durera plus longtemps.

 

Plus de SOS beauté sur Puretrend :
Comment bien appliquer son autobronzant ?
Les vraies bonnes astuces pour un regard de biche
Comment faire illusion après une courte nuit ?

 

Clémentine Santerre

 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.