Pussy Riot au Grand Journal - chronologie d'un féminisme moderne

L'origine : Si aujourd'hui les Pussy Riot ne sont plus que deux‚ au départ‚ il s'agissait d'un groupe de punk-rock féministe russe‚ constitué d'une dizaine de chanteuses et de quelques personnes s'occupant des questions pratiques de la propagande‚ comme la réalisation des vidéos diffusées sur Internet. C'est un collectif organisant des performances artistiques variées pour promouvoir le droit des femmes en Russie.

à lire aussi Alizée : la chanteuse va faire son grand retour dans "DALS" Letizia d'Espagne : la reine consort se la joue cool dans une tenue plus moderne Doctor Strange : du grand spectacle Soirée Clarins x Puretrend : le grand show à la Piscine Molitor

L'arrestation : Les Pussy Riot se font véritablement connaître le 21 février 2012 lorsqu'elles entonnent un "Te Deum punk"‚ intitulé "Marie mère de Dieu - chasse Poutine !"‚ sur l'autel de la cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou. Elle appellent notamment la Sainte Vierge à "chasser Poutine du pouvoir"‚ alors que celui-ci‚ alors premier ministre‚ brigue un nouveau mandat de président. Evacuées de la cathédrale par des agents de sécurité‚ trois des Pussy Riot seront finalement arrêtées quelques jours plus tard : Maria Alekhina‚ 24 ans‚ Nadejda Tolokonnikova‚ 22 ans et Ekaterina Samoutsevitch‚ 29 ans…

Le procès : Le 20 juillet 2012‚ le procès des Pussy Riot s'ouvre‚ pour "vandalisme" et "incitation à la haine religieuse". Refusant de plaider coupable‚ les trois jeunes femmes risquent sept ans de camp. Malgré les paroles de Poutine‚ affirmant qu'il ne faut pas les juger "trop sévèrement"‚ les Pussy Riot sont condamnées à deux ans de camp le 17 août 2012…

Des soutiens ultra VIP : Très vite‚ de nombreuses stars offrent leur soutien aux Pussy Riot‚ comme Madonna qui profite de ses concerts pour appeler à la libération des jeunes femmes. Parmi les autres soutiens VIP des Pussy Riot‚ on retrouve entre autres Kate Nash‚ Red Hot Chili Peppers‚ Sting‚ Courtney Love‚ Corinne Bailey Rae‚ Peter Hammill‚ Kathleen Hanna‚ Björk‚ Paul McCartney‚ Yoko Ono…

La libération… en deux temps : Ekaterina Samoutsevitch est libérée le 10 octobre 2012‚ car ayant été interceptée par les gardes avant de prendre part à la prière punk‚ sa peine a été commuée en sursis. Mais Maria Alekhina et Nadejda Tolokonnikova sont envoyées dans des camps de l'Oural et de Mordovie. C'est plus d'un an plus tard‚ le 23 décembre 2013‚ que les deux dernières Pussy Riot sont libérées… "Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un geste d'humanisme‚ mais plutôt d'une opération de communication [du Kremlin à l'approche des JO de Sotchi]"‚ dénonce Maria.

Leurs projets ? Depuis leur libération‚ Maria Alyokhina et Nadezhda Tolokonnikova sont devenues les deux seules membres des Pussy Riot. Mais elles ne se voient plus comme des chanteuses‚ mais bien comme des activites. Elles enchaînent les conférences de presse et les interviews [comme mercredi 5 février au Grand Journal]‚ affirmant ne pas avoir peur de ce qui pourrait leur arriver après les JO de Sotchi…

 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.