Matthew McConaughey - de beau gosse à acteur oscarisé, sa longue métamorphose

Matthew McConaughey est-il parvenu au sommet de son art ? Celui qui a décroché l'Oscar du meilleur acteur grâce à sa performance dans "Dallas Buyers Club" et dont le charisme irradie dans la série "True Detective" [à regarder absolument] a fait prendre un tournant à sa carrière.

à lire aussi 10 astuces mode pour un beau décolleté 5 astuces mode pour donner l'impression d'avoir de longues jambes Anne Hathaway : les plus beaux looks de l'actrice oscarisée Marion Cotillard : divine en robe longue aux côtés de Brad Pitt pour "Alliés"

"Le nouveau Paul Newman"‚ tel que le présentait le Vanity Fair après la sortie du "Droit de Tuer" en 1996‚ semblait s'être perdu dans les limbes des comédies romantiques et autres films d'action oubliables. Mais c'était sans compter la capacité de rebond de cet acteur au talent pur‚ qui a décidé de mettre de côté les films cuculs pour se renouveler.

Pourtant‚ ce genre qui lui a valu des railleries n'a rien de honteux‚ de son propre avis. "Je me disais 'Hé‚ est-ce que mon apparence m'aide ? Absolument. Est-ce que le fait que mon physique soit apprécié et qu'on le montre dans une scène sans t-shirt aide. Bien sûr'. Je ne me suis jamais dit 'Non‚ non‚ non.' J'étais du genre 'Yeah‚ je veux faire ça‚ c'est cool !'"‚ a-t-il raconté au Telegraph.

Alors qu'est-ce qui lui a donné envie de changer de rôles ? Il semblerait que la réponse se cache dans sa vie personnelle. Ex-trublion [en 1999‚ la police a débarqué chez lui après avoir reçu un appel pour tapage nocturne‚ et l'a trouvé nu occupé à jouer du tam-tam]‚ il a trouvé le grand amour un soir de 2006‚ dans un bar de L.A. Camila Alves et lui ont aujourd'hui 3 enfants [bientôt un quatrième ?] et une vie de famille sans nuage.

"En contemplant ma vie‚ je me suis dit 'Ce que je fais dans ma vie est plus intéressant que mon travail […] Est-ce qu'il y a un moyen pour que ma carrière rattrape ma vie privée ?' Alors‚ je me suis dit 'Attends des rôles qui te secouent'".

C'est ce qu'il a fait. Pendant 8 longs mois. "J'avais envie de changer d'emploi. Je ne voulais plus jouer dans des comédies romantiques ou des films d'action. A chaque fois qu'on m'en proposait‚ je refusais. Pendant huit mois‚ j'ai dit non‚ non et encore non. Jusqu'à ce que je ne reçoive plus du tout de projets à refuser. C'était flippant‚ mais j'avais besoin de me mettre en danger. Finalement‚ la cible a fini par attirer la flèche : j'ai commencé à recevoir des propositions de vrais rôles. C'est là que j'en suis aujourd'hui"‚ explique-t-il au Vanity Fair.

Comme quoi‚ la patience paie.

 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.