Louis Vuitton

Une tendance majeure selon Cathy Horyn de style.com‚ qui parle d'une " amish fashion Week " Selon elle‚ cela s'applique au défilé Dior de Kris van Assche‚ à celui de Yohji Yamamoto et jusqu'à celui du prêt-à-porter féminin de Céline de Phoebe Philo. Pourtant le seul à revendiquer cette inspiration‚ c'est Paul Helbers‚ le styliste de Louis Vuitton sous la direction artistique de Marc Jacobs. La collection parle de " l'élégance ultra simplifiée du style amish dans lequel s'instille un soupçon d'étrange‚ inspiré par David Lynch "

Dans la tradition amish‚ les boutons sont remplacés par des crochets ou des oeillets‚ les formes sont incurvées et couvrantes‚ les garçons empruntent les vêtements de leur parents et les aménagent. Les vestes et manteaux habillés se parent de martingales en velours ou en soie. Plutôt que nouées au cou‚ les cravates s'enroulent ou ceinturent les vestes. La maille et le macramé sous forme de vestes douillettes s'inscrivent aussi au répertoire amish. Les chemises vont sans col‚ les vestes incluent des empiècements et les pantalons de velours noir se portent tout aussi décolorés que le castor qui borde les vestes en fourrure.

à lire aussi Emma Stone‚ nouvelle égérie sexy Louis Vuitton Brigitte Macron obsédée par Vuitton‚ une Première dame monomaniaque ! Défilé Croisière Louis Vuitton 2018 : l'essentiel d'un show plus-que-parfait Louis Vuitton x Jeff Koons : le nouveau it-bag star ?

Ce qui n'est pas amish‚ en revanche‚ c'est la façon d'utiliser franco les matières et tissus techniques superposés en chasuble molletonné sur des manteaux classiques. Et traités dans les tons rouges et orangés contrastant sur le noir couleur amish par excellence.

Paquita Paquin

 

 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.