Accessoires beauté - il faut souffrir pour être belle !

Le tire-comédons
À quoi ça sert : Le tire-comédons sert à déloger les points noirs. Il se présente sous la forme d'un baton en acier avec une petite boucle au bout‚ il peut y avoir aussi une petite pointe de l'autre côté. Après un bain de vapeur et un gommage‚ on entoure le point noir de la boucle et on appuie pour le faire sortir. Cet ustensile est bien pratique lorsque l'on l'utilise bien. Il évite les marques et permet un vrai nettoyage profond si on ne s'en sert pas trop souvent et que l'on ne force pas à sortir ceux qui sont profondément incrustés. Il faut veiller à ne pas devenir addict pour ne pas s'abîmer la peau‚ car il n'est jamais bon de la triturer à outrance.
Degré de douleur : 7/10
Verdict : Le tire-comédons est un bon compromis pour celles qui ne peuvent s'empêcher de toucher leurs imperfections‚ mais il faut faire très attention. Le mieux reste tout de même de confier sa peau à un professionnel [dermatologue ou esthéticienne] pour les nettoyages profonds.

à lire aussi L'oeuf : 3 manières d'utiliser cet allié beauté insolite Aloe vera : 3 manières de l'utiliser comme un produit de beauté Beauté : 5 palettes make up à offrir ou à se faire offrir à Noël Huile de coco : 5 façons différentes de l'utiliser comme produit de beauté

Le recourbe-cils
À quoi ça sert : Le recourbe-cils‚ comme son nom l'indique‚ sert à recourber les cils. Il les gaine et leur apporte une courbure pour les agrandir. On s'en sert avant le mascara ou entre deux couches. Avec sa forme particulière‚ il ressemble plus à un objet de torture du Moyen-Âge. Les hommes ne comprennent pas comment cela peut marcher et certaines femmes redoutent de l'approcher de leurs yeux. Toutefois‚ on ne touche aucunement au globe occulaire et l'épreuve est aussi aisée que de se mettre du mascara.
Degré de douleur : 0/10
Verdict : L'objet est trompeur‚ mais le recourbe-cils est inoffensif.

L'épilateur
À quoi ça sert : On le sait‚ l'épilation est toujours douloureuse‚ même si les innovations ménagent un tant soit peu notre peine. On tente le froid‚ les crèmes anesthésiantes‚ l'épilateur magique qui fait moins mal sous la douche‚ toutes les techniques qui pourraient adoucir la chose‚ mais l'épilation ne sera jamais une partie de plaisir.
Degré de douleur : 8/10 pour les épilateurs simples‚ 6/10 avec amélioration‚ parce que ça fait toujours mal quand même.
Verdict : On aimerait pouvoir se dire qu'on peut faire l'impasse sur cette souffrance‚ mais ce n'est pas vraiment possible. Alors‚ ou on la joue féministe avec poils sous les bras‚ ou on fait une bande sur la jambe de tous les hommes que l'on connait pour qu'ils soient plus indulgents quand on pique [un peu] de la gambette.

Le repousse cuticules
À quoi ça sert : L'ongle est plus beau et en meilleur santé lorsque les cuticules sont repoussées. Il pousse plus vite et la plaque est bien plus grande pour se mettre du vernis. Le repousse cuticules sert à décoller cette fine peau et à la pousser afin de libérer et laisser respirer l'ongle. Les bâtons de buis peuvent également faire l'affaire. L'opération n'est pas très agréable‚ mais elle peut être rendue plus douce si nos cuticules sont ramollies. On le fait donc après la douche ou après un bain de mains. On n'hésite pas non plus à utiliser de l'huile ou des gels émollients spécialement conçus.
Degré de douleur : 4/10
Verdict : Il est important de repousser ces petites peaux. Il faut toutefois faire attention de ne pas se faire mal. De même‚ on évite de trop les couper car elles repousseront plus dures et leur fonction première est de protéger l'ongle. On peut aussi les repousser légèrement à chaque lavage de mains et passage de crème pour éviter d'avoir un gros chantier lorsque l'on s'y attelle. La technique du "au fur et à mesure" reste la meilleure.

Le gant de crin
À quoi ça sert : Le gant de crin sert à exfolier la peau. À l'origine‚ on l'utilise avant la douche ou le bain pour chasser les cellules mortes. Notre peau est immédiatement plus rouge et réactive. Peaux sensibles s'abstenir‚ le gant de crin est plutôt pour les peaux mates et/ou épaisses. Mais‚ après une bonne dose d'hydratation‚ il est vrai que notre peau est beaucoup plus plus belle et douce. Attention‚ il n'est pas non plus question d'appuyer fort‚ le gant de crin est assez abrasif. On va des pieds à la tête en remontant tout en effectuant des mouvements circulaires sans trop de pression. La circulation du sang sera également réactivée.
Degré de douleur : 6/10.
Verdict : la peau tiraille un peu et on la sent plus sensible. À nous de bien l'entretenir après et surtout de ne pas s'en servir si cela ne convient pas à notre type d'épiderme. On préférera prendre des gants plus doux en fibres végétales par exemple qui feront le même travail‚ mais avec moins d'agression.

La pince à épiler
À quoi ça sert : Comme l'épilateur ou la cire‚ on redoute la pince à épiler. Réservée pour les petits zones‚ on arrache le plus souvent le poil un à un. On a moins mal d'un coup‚ mais un peu plus longtemps car l'opération peut être plus longue.
Degré de douleur : 6/10.
Verdict : On garde la pince à épiler pour les petits poils rebelles et on ne devient pas phanérophobique [poilophobe pour les intimes] à traquer le moindre petit opportun. Qui veut aller loin ménage sa monture.

La râpe à pieds
À quoi ça sert : La râpe à pieds est un outil ô combien glamour qui sert à enlever nos callosités. On la frotte contre les zones rugueuses pour chasser les peaux mortes et rendre nos pieds tout doux. Loin de faire vraiment mal‚ il s'agit plus du supplice de frotter ses pieds‚ ce qui peut chatouiller ou créer des frissons.
Degré de douleur : 3/10
Verdict : Nos pieds ont besoin d'être entretenus et il est important de déloger les cellules mortes qui s'accumulent pour éviter d'avoir de plus gros soucis. Alors on prend ça à la rigolade et on se râpe la voûte plantaire.

Clémentine Santerre

 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.