Zahia Dehar - Les dessous de l'icône, un business plus que rentable...

Mercredi 25 janvier avait comme un goût de renaissance pour Zahia Dehar. Ce jour-là‚ celle qui a fait son apparition sous le feu des projecteurs il y a moins de deux ans - alors mêlée à une affaire de prostitution de mineure‚ dans laquelle sont impliqués les joueurs de foot Karim Benzema et Franck Ribéry - présentait sa première collection de lingerie Haute Couture au Palais Chaillot à l'occasion de la Fashion Week parisienne. Alors qu'elle fêtera ses 20 ans le 25 février‚ Zahia semble sur le point de devenir une icône mondiale. Les Inrocks ont enquêté sur les dessous de Zahia…

À lire aussi Zahia Dehar : La fin est proche pour Franck Ribéry et Karim Benzema… Zahia Dehar : La sulfureuse blonde côtoie les plus grands avec Natalia Vodianova Zahia Dehar : Infiniment sexy‚ un bonbon poudré pour Karl Lagerfeld

D'escort-girl à créatrice de mode‚ il n'y aurait donc qu'un pas ? Mais pas des moindres. Car si Zahia défilait à moitié nue vêtue d'un simple déshabillé transparent orné de pétales de roses et brodé de strass Swarovski‚ ce n'est pas sans l'aide précieuse de nombreux investisseurs. Avant d'être une businesswoman‚ Zahia est avant tout un véritable business. A la fin du défilé‚ achevé par un final sous les cris d'admiration‚ les journalistes et autres invités ont eu le droit à une soirée au budget plus qu'important : pas moins d'un demi-million d'euros‚ d'après Les Inrockuptibles en kiosques ce jour.

Aujourd'hui‚ Zahia Dehar est très entourée. Conseillée par Aklea‚ un cabinet d'avocats d'affaires‚ elle est également soutenue par un fonds d'investissement basé à Hong Kong‚ le First Mark Investments.

Déjà judicieusement conseillée‚ elle fait la couverture de Paris Match et donnera ce qui fut longtemps sa seule et unique interview. Un entretien sans concession‚ expliquant tout sur l'affaire qui l'a mise en lumière. C'est cette même couverture qui signe le début de la réhabilitation de la jeune femme. En moins de deux ans‚ elle est devenue une nouvelle star bankable. Après la lingerie‚ la belle compte désormais attaquer le commerce des huiles de massage‚ mais aussi des sex-toys ou encore de la production de films et d'émissions télé. Les investisseurs commencent déjà à se bousculer‚ qu'ils viennent d'Allemagne ou encore des Emirats.

Pourtant‚ il y a de cela deux ans‚ Zahia était encore une inconnue. Née à Ghriss en Algérie et arrivée en France à l'âge de 10 ans‚ elle a été élevée en banlieue à Champigny-sur-Marne [94]‚ pas loin de la ligne du RER A. Aujourd'hui‚ la créatrice vit dans un appartement de 300 mètres carrés dans le XVIe arrondissement de Paris. Désormais‚ elle passe sa vie entre la France et les États-Unis‚ où elle apprend l'anglais.

Mais comment résister à cette jeune femme au passé si sulfureux et à l'aura si mystérieuse ? Même Karl Lagerfeld a craqué récemment pour Zahia Dehar. C'est en effet au directeur artistique de la maison Chanel que l'on doit les photos de Zahia pour sa collection. A son propos‚ il ne tarit pas d'éloges. On a ainsi pu lire‚ il y a quelques jours : "Rien‚ chez elle‚ n'est vulgaire." Des photos prises par les plus grands tels que Pierre et Gilles‚ un site parfaitement lifté‚ un défilé coûteux‚ Zahia a mis un pied dans le luxe et n'est pas près de lui faire ses adieux.

Devenue incontournable‚ elle fera le 4 février la couverture de Next‚ le supplément de Libé. Les rares entretiens qu'elle accorde à la presse ? On a vite compris la raison de cette discrétion en écoutant l'interview de la jeune femme sur M6 à la fin de son défilé. Zahia a un peu de mal à s'exprimer. La jeune femme serait-elle timide ? Et si certains l'accusent de ne pas dessiner elle-même ses collections‚ l'un de ses collaborateurs affirme le contraire : "Je l'ai vu faire‚ c'est elle qui dessine‚ dans son appartement."

Ses investisseurs hong-kongais se moquent probablement de savoir si Zahia est bien la dessinatrice de ses sous-vêtements. Leur mission ? Faire de celle qu'ils voient comme l'incarnation du luxe "made in France" une marque internationale. Une source proche de Zahia confie à ce sujet : "Si tout se passe bien‚ il y aura des boutiques partout‚ y compris en France. Mais la marque est d'abord pensée pour l'international. En France‚ les gens ont encore en tête son image de call-girl. Ils sont méfiants à son égard. A l'étranger‚ ils s'en foutent. Ou alors cela leur plaît. Au fond‚ cela leur semble très français…"

Plus qu'une image‚ Zahia Dehar est une icône…

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.