URGENT - Bertrand Cantat - La mère de ses enfants, Kristina Rady, vient de se suicider...

Les périodes sombres se succèdent malheureusement pour le chanteur Bertrand Cantat‚ le leader du groupe de rock français Noir Désir…

À lire aussi Rosie O'Donnell en deuil : Suicide de son ex-femme et mère de sa fille Élodie Gossuin‚ mère de 4 enfants critiquée : "J'ai reçu des messages de haine" Chester Bennington : Avant son suicide‚ une ultime volonté pour ses six enfants

Après que sa compagne Marie Trintignant soit morte des suites de coups qu'il lui avait porté lors d'une dispute pendant l'été 2003 à Vilnius [il avait alors purgé une peine de quatre ans de prison‚ la moitié de sa condamnation‚ pour bonne conduite]‚ nous venons d'apprendre que Kristina Rady‚ la mère de ses enfants - Milo‚ 12 ans‚ et Alice‚ 7 ans -‚ vient de se suicider…

Elle s'est pendue à son domicile de la région bordelaise vers midi aujourd'hui‚ dans la maison qu'elle partageait avec le chanteur à l'époque de leur longue romance. Le couple s'était marié en 1997 et avait divorcé peu après la naissance d'Alice.

Kristina n'avait jamais laissé tomber Bertrand Cantat. Dès qu'il a été incarcéré à Vilnius‚ elle s'était précipitée en Lituanie et avait été présente pendant son emprisonnement‚ son procès‚ et jusqu'à sa libération de la prison de Toulouse‚ où elle lui rendait visite avec leurs enfants chaque semaine. Elle avait toujours pris la défense de Cantat auprès des médias et s'était battue comme une lionne pour lui. Nous ne connaissons pas les raisons qui ont poussé cette mère de famille à se donner la mort…

Rappel des faits :

Dans la nuit du 26 au 27 juillet 2003‚ alors qu'ils se trouvaient à Vilnius - Marie Trintignant tournait le téléfilm Colette‚ une femme libre dans la capitale lituanienne -‚ le couple formé par Marie Trintignant et Bertrand Cantat avait eu une dispute‚ probablement exacerbée par l'alcool et différentes substances‚ qui s'était soldée par des coups qui s'étaient avérés quelques jours plus tard fatals. 
Rapatriée en France le 31 juillet en état de mort cérébrale‚ la fille de Nadine et Jean-Louis Trintignant décédait le lendemain‚ à la clinique Hartmann‚ à Neuilly. L'opération de la dernière chance avait été tentée par le fameux Dr Stéphane Delajoux‚ qui est devenu médiatiquement parlant‚ "célèbre"‚ grâce à cette intervention. Celui-là même à qui l'entourage de Johnny Hallyday reproche aujourd'hui son intervention du 26 novembre sur le chanteur et les conséquences dramatiques du mois de décembre qui ont suivies

Condamné par la justice lituanienne à huit ans de réclusion criminelle‚ Bertrand Cantat a effectué l'essentiel de sa peine près de Toulouse‚ à partir de septembre 2004. Il y a expié son remords‚ sa douleur‚ son mal-être. La "traversée d'un océan du vide"‚ tels "les sombres héros de l'amer"‚ comme il le chantait avec son groupe en 1989.

Au grand dam de la famille de la défunte‚ Cantat a obtenu une libération conditionnelle pour bonne conduite carcérale le 15 octobre 2007. Depuis‚ il a renoué en toute discrétion avec une vie qui reprend des couleurs : grâce à la musique‚ tout d'abord‚ puisqu'il a retrouvé ses compagnons d'aventure. Si son complice de la première heure - Serge Teyssot-Gay -‚ avait évoqué le retour en studio d'un des groupes les plus populaires de l'histoire du rock français cet hiver‚ aucun album ne semble pourtant prévu. La loi interdit en effet à Bertrand Cantat d'interpréter toute chanson qui ferait la moindre allusion aux événements qu'il a vécus avant l'expiration officielle de sa peine [en juillet 2010]. Mais il peut composer‚ écrire‚ chanter‚ faire un album sur tous les autres sujets.

Mais surtout‚ la voie de la rédemption semblait pavée d'amour. Une femme‚ une nouvelle compagne tenait depuis quelques temps la main de Bertrand quand celle-ci n'était pas accrochée à sa gratte. Une brune‚ aussi jolie que mystérieuse.

Cantat semblait aller vraiment mieux et l'hypothèse d'une autobiographie possiblement rédigée durant sa détention à Vilnius [Lituanie] avait même été évoquée. Mais il y a quelques mois on a appris que ce projet avait du plomb dans l'aile : à en croire Pierre Mikaïloff qui vient de publier une saga du groupe sous le titre Noir Désir‚ Bertrand Cantat‚ un destin rock‚ le leader de la formation girondine "a du mal à remettre la machine en route" et souffre d'un "blocage de l'écrivain" depuis les faits…

Sa première apparition en public depuis sa libération a été à l'enterrement d'Alain Bashung‚ en mars 2009 [voir quelques photos ci-dessus]. Tout le monde ne lui avait pas… serré la main.

On apprenait en octobre 2009 que Bertrand Cantat était en train d'écrire un titre en hommage à Marie Trintignant…

Ce projet de chanson allait donc à l'encontre de l'obligation d'interdiction dont nous vous parlions plus haut‚ validée par le juge d'application des peines de Toulouse‚ en octobre 2007. Cependant‚ la fin de cette contrainte imposée au leader de Noir Désir prendra effet le 29 juillet 2010.

L'album de la formation girondine étant annoncé‚ selon Olivier Caillart‚ du label Barclay‚ à l'automne 2010 [donc après la fin d'obligation]‚ il se pourrait que la composition pour Marie Trintignant en fasse partie. C'est sans doute pour Bertrand Cantat‚ qui adorait Marie‚ une sorte de thérapie ?

Mais avec ce nouveau drame‚ ce projet devrait sans doute être repoussé. Déjà mal dans sa peau et ayant beaucoup de difficultés de communication‚ le suicide de Kristina doit être pour lui‚ une épreuve terrible. Il reste seul maintenant avec deux malheureux enfants sans maman…

Nos pensées vont à ses proches…

Information exclusive de Purepeople

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.