Thylane Blondeau - "J'ai vraiment été un garçon manqué"

Mannequin depuis l'âge de 4 ans – et un défilé pour Jean-Paul Gauthier – Thylane Blondeau vient de se lancer dans le cinéma. Du haut de ses 14 ans‚ la jeune "fille de" qui a la tête sur les épaules bien que courtisée de toutes parts‚ s'est confiée à notre micro sur ses débuts au cinéma avec Belle & Sébastien : L'aventure continue.

C'est dans la peau de Gabrielle‚ une jeune adolescente indépendante‚ aventureuse‚ sincère et un brin casse-cou‚ que l'on retrouve Thylane. "Je suis têtue comme elle‚ j'ai un bon répondant‚ je sais ce que je veux‚ nous dit-elle sans fard‚ en se comparant à son personnage. Après‚ cette année un peu moins‚ mais l'an dernier comme je tournais le film‚ j'étais vraiment un garçon manqué‚ limite je disais à tout le monde que j'étais un garçon. Entre-temps‚ j'ai eu 14 ans‚ et je suis un peu moins garçon manqué qu'avant."

J'ai eu du mal à rentrer dans mon rôle

Face à la caméra‚ Thylane Blondeau donne la réplique à Félix Bossuet [l'interprète de Sébastien] mais aussi à Thierry Neuvic. Pourtant‚ ce n'est pas ce qui intimide en premier lieu la jeune actrice débutante. "J'avais jamais été avec un réalisateur‚ avec une grosse caméra devant moi‚ donc j'étais vraiment stressée au début"‚ avoue-t-elle‚ confiant que ses premiers jours de tournage ont été "un peu durs". Elle ajoute : "J'ai eu du mal à rentrer dans mon rôle. Heureusement que j'avais toujours une coach avec moi pour m'aider."

L'autre défi de taille‚ qui ne réside pas dans les scènes d'action [que la comédienne affectionne d'ailleurs]‚ est la langue. Gabrielle est en effet d'origine italienne. "Ça a été un peu dur pour moi‚ parce que je n'avais jamais vraiment fait d'italien auparavant"‚ nous avoue la jeune fille avec le sourire. Christian Duguay‚ le réalisateur de ce deuxième volet‚ ne lui le cache pas lors du casting : "Il m'a dit‚ 'tu dois savoir parler italien‚ tu vas devoir dire des phrases en italien‚ et en plus tu auras pendant tout le film un accent italien'." Un sacré challenge pour une néophyte dans la comédie que celui d'apparaître crédible avec en prime un accent pas simple à jouer.

Des enseignements‚ Thylane va en tirer de nombreux‚ et notamment celui d'avoir "appris à jouer". "J'avais fait de l'art dramatique au Conservatoire‚ mais c'était juste de l'impro‚ loin du vrai cinéma"‚ assure la jolie baby-face du cinéma. L'avenir lui est donc grand ouvert. Enfin presque‚ puisque la fille de Veronika Loubry doit avant tout passer son brevet. Ce qui l'a contraint à dire non au film de Nicolas Bedos‚ M. & Ms Adelman. Elle dit avoir "reçu deux films" pour jouer le personnage principal‚ "mais maman a dit non". Parmi eux‚ ce long métrage de Nicolas Bedos auquel elle semblait tenir. "Ma mère veut que je me concentre sur ma troisième et mon brevet"‚ lâche l'adolescente‚ qui ne cache pas avoir "reçu beaucoup de propositions" mais pas le "gros film" que sa maman-poule ne serait en mesure de refuser. Reculer pour mieux sauter‚ car soyez-en certain‚ on ne va pas tarder à revoir sur un écran la bouille de Thylane.

Belle & Sébastien : L'aventure continue‚ en salles le 9 décembre.

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.