Stéphanie de Monaco, touchée par un petit garçon, fait un geste pour la France

La France s'est réveillée sonnée mais avec la certitude de pouvoir compter sur des alliés dans le monde entier. La principauté de Monaco en fait partie. Alors que le prince Albert a décidé que le Rocher respecterait le deuil de trois jours décrété dans l'Hexagone‚ la princesse Stéphanie s'associe à la peine de notre pays en lui dédiant la No Finish Line‚ une course humanitaire dont elle a lancé la 16e édition samedi 14 novembre.

La No Finish Line est une course sans fin ou presque. Pendant huit jours‚ les Monégasques sont invités à courir ou marcher autour du chapiteau de Fontvieille. Chaque kilomètre parcouru représente un euro reversé aux organisateurs grâce aux droits d'inscription et à la générosité des sponsors. Les sommes récoltées sont reversées à des associations monégasques qui viennent en aide aux enfants défavorisés ou malades. La princesse Stéphanie‚ marraine de cette course‚ a placé cette 16e édition sous le signe de la fraternité‚ celle qui lie la principauté à la France. Samedi‚ pour le départ‚ une minute de silence a été observée par la princesse et les organisateurs‚ ainsi que par les enfants qui ont bénéficié des soins financés grâce à cette course. Chacun portait un t-shirt sur lequel était inscrit : "Grâce à vous‚ je vais bien." De quoi motiver les coureurs.

Accueillie par un bambin qui lui offert une gros bouquet de fleurs‚ Stéphanie de Monaco‚ qui ne ménage pas ses efforts dans les combats humanitaires‚ a pris dans ses bras un enfant très mignon qu'elle a bien eu du mal a lâcher. Lui aussi portait le T-shirt indiquant qu'il a été sauvé grâce à la No Finish Line‚ ce qui a évidemment touché la princesse.

Cette année‚ l'objectif de la No Finish Line est de récolter 350 000 euros. Les participants ont donc huit jours pour effectuer 350 000 kilomètres autour du chapiteau de Fontvieille. Certains portaient un t-shirt représentant la tour Eiffel dans le signe de la paix‚ un motif qui tourne énormément sur les réseaux sociaux en hommage aux victimes du vendredi 13 novembre. Plus de 10 000 participants sont attendus.

Comme de nombreux chefs d'Etat‚ le prince Albert de Monaco‚ dont les jumeaux commencent à marcher‚ a tenu a présenter ses sincères condoléances à la France pour ses victimes. Dans un message adressé au président Hollande samedi‚ il soulignait que ces attentats "n'étaient pas seulement une attaque contre Paris"‚ mais "une attaque contre toute l'humanité et nos valeurs universelles".

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.