Robert Knepper (Prison Break) accusé d'agression sexuelle, le terrifiant récit

Après Harvey WeinsteinKevin Spacey ou plus récemment Ed Westwickqui vient d'être accusé de viol [mais qui nie farouchement]‚ c'est au tour de Robert Knepper d'être pointé du doigt pour des faits d'agression sexuelle.

À lire aussi Allison Mack [Smallville] serait aux commandes d'une terrifiante secte sexuelle George Takei [Star Trek]‚ 80 ans‚ accusé d'avoir agressé sexuellement un top Sylvester Stallone accusé d'agression sexuelle sur mineure : Il répond…

Connu du grand public pour avoir interprété le rôle de T-Bag dans la série Prison Break mais aussi pour avoir joué dans les films Hitman [2007] et Le Transporteur 3 [2008]‚ l'acteur de 58 ans a effectivement été cité dans un article à charge paru mercredi 8 novembre sur le site du Hollywood Reporter.

Susan Bertram‚ une costumière dans le milieu du cinéma‚ accuse ainsi le comédien d'attouchements inappropriés et très violents qui se seraient déroulés en 1991 sur le tournage du film Gas‚ Food Lodging. Son récit détaillé dresse un portrait terrifiant de son bourreau. Alors âgée de 31 ans à l'époque‚ Susan Bertram affirme que Robert Knepper "s'est jeté" sur elle lorsqu'elle s'est rendue dans sa loge [un mobile home] pour lui déposer des vêtements. Elle assure que l'homme a passé la main sous sa robe et a attrapé son entrejambe "aussi fort que possible" avant de la pousser contre le mur. "Je vais te b**ser à mort"‚ lui aurait-il dit. "Je suis partie de là aussi vite que je le pouvais. Je suis tombée au sol dès que j'ai passé la porte et je suis tombée à genoux dans la poussière"‚ a-t-elle confié.

Après cette agression‚ Susan Bertram explique qu'elle s'est précipitée dans une salle de bain pour s'y enfermer et s'examiner. Blessée à l'entrejambe‚ elle a constaté que ses collants avaient été déchirés‚ qu'elle saignait et qu'un "bout de chair" ainsi que "des poils pubiens" avaient été arrachés. "Je me suis assise et j'ai pleuré pendant un bon moment. Ma robe était lacérée‚ j'étais tachée. Je me suis ressaisie et je suis retournée dans la loge des costumes"‚ a-t-elle ajouté. Sous le choc de cette attaque‚ la jeune femme avait tout de même trouvé le courage de se confier à son assistante de l'époque‚ Dominique DuBois‚ qui corrobore aujourd'hui son récit auprès du Hollywood Reporter. "Je me souviens que Susan est venue me voir et qu'elle était visiblement secouée. Elle m'a dit qu'il l'avait agressée. Elle était très contrariée‚ agitée. Je me souviens de tout ça"‚ a-t-elle confirmé.

Susan Bertram a conclu son témoignage en expliquant qu'elle n'aurait jamais pu parler de cette terrifiante expérience avant aujourd'hui. L'omerta étant désormais levée à Hollywood depuis le scandale Harvey Weinstein‚ elle sait aujourd'hui que son histoire peut être prise au sérieux et permettre d'éviter que cela se reproduise à nouveau. "Même si j'avais dit quelque chose‚ qu'auraient-ils fait ? Virer l'acteur principal ? Même pas en rêve. Cela n'aurait jamais pu arriver jusqu'à récemment. Beaucoup de choses ont changé au cours des dernières semaines"‚ a-t-elle confié. Outre Harvey Weinstein et Kevin Spacey‚ qui ont tous deux été lâchés par leurs représentants ou leurs collaborateurs‚ les réalisateurs James Toback et Brett Ratner ont également été écartés de projets en cours ou à venir.

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.