Princes William et Harry en body board- Charles leur a transmis le virus du surf

Pendant que Kate et Pippa Middleton bénéficiaient d'une place de reines parmi les people dans la loge royale de Wimbledon pour voir la résurrection du roi Roger Federer aux dépens de l'Ecossais Andy Murray‚ les princes William et Harry‚ eux‚ fuyaient la foule et la ville pour se régénérer au grand air du littoral et savourer les joies du body board incognito.

À lire aussi Une popstar allemande devant la justice pour avoir transmis le virus sida ! La popstar allemande jugée pour avoir transmis le virus du sida : deux ans de prison avec sursis ! [Réactualisé] Sarah Fraisou [Princes de l'amour] : Voici son nouveau body postliposuccion !

Ou presque‚ puisque quelques photos publiées par le Daily Mail attestent de la présence des deux fils du prince Charles et de la regrettée Diana sur le sable d'une plage publique et dans les vagues du littoral de la Cornouailles‚ malgré une météo pas franchement estivale. A cela‚ une parade pour tout adepte de la glisse nautique : William‚ qui vient de fêter ses 30 ans‚ et Harry‚ 27 ans‚ se sont moulés de néoprène pour affronter la tempête et la houle avec leurs planches et quelques amis. On savait qu'ils aimaient ce genre de virées en catimini‚ le surf était d'ailleurs au programme de l'enterrement de vie de garçon du prince William avant son mariage avec Kate Middleton en avril 2011 [c'était alors un spot du Devon qu'ils avaient investi].

Ce qu'on savait moins en revanche‚ c'est que le virus du surf leur a probablement été transmis par leur père‚ le prince Charles ! Si l'héritier du trône se signale depuis des années par son côté extrêmement terrien [quitte même à patauger gaiement dans la boue]‚ fervent défenseur de l'environnement et leader d'opinion notamment par le biais de sa fondation et de sa ferme biologique d'Highgrove‚ il fut en effet en ses jeunes années un surfeur chevronné. Le mois dernier‚ d'étonnantes photographies totalement inédites datant des années 1970 ont ainsi fait surface‚ montrant le fils de la reine Elizabeth II en train de prendre des vagues‚ anonyme parmi les surfers‚ dans la baie de Constantine‚ face à l'Atlantique‚ sur la côte nord-est de la Cornouailles. C'était en 1973‚ et il s'agit des toutes premières images montrant le prince Charles‚ alors âgé de 24 ans‚ s'adonnant au surf en Grande-Bretagne. La plage est quasi-déserte‚ mais une Aston Martin très reconnaissable - la DB6 qu'empruntèrent William et Kate après leur mariage - est garée en haut de la dune.

Les clichés ont ressurgi à l'occasion de leur donation au Musée britannique du surf‚ situé à Braunton‚ dans le North Devon. Son fondateur‚ Peter Robinson‚ a expliqué : "La Grande-Bretagne a une longue tradition de surfeurs royaux‚ qui procure à notre culture un héritage unique et fascinant. Depuis au moins le tout début du XXe siècle‚ nos royaux ont surfé des vagues ici‚ à Hawaï [comme Edward Windsor en 1920‚ NDLR] et dans les pays du Commowealth - profitant souvent d'une visite officielle pour un petit coup de surf." C'est d'ailleurs à l'occasion d'un voyage officiel en Australie que le prince Charles aurait lui-même reçu son initiation en la matière. Par la suite‚ il est même devenu à la fin des années 1970 parrain de l'Association britannique de surf‚ recevant même en 1978 l'équipe britannique de surf à Buckingham Palace avant son départ pour les championnats du monde en Afrique du Sud.

Pour l'anecdote‚ le prince Charles‚ pourtant élevé dans le respect du protocole‚ n'était pas tout à fait respectueux de l'étiquette de ce sport‚ enfreignant selon des observateurs le code de conduite des surfeurs en "taxant" régulièrement des vagues déjà surfées par un autre.

Quoi qu'il en soit‚ William et Harry n'ont pas tardé à être dans le bain : le Daily Mail en apporte la preuve avec un cliché montrant les princes surfant en compagnie de leur mère Lady Di‚ dans les Caraïbes‚ en… 1993.

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.