Prince Harry - Avion de chasse, scandale de chasse, chasse d'eau...

Dur‚ dur‚ de garder les pieds sur terre‚ pour le prince Harry. Si le fils cadet du prince Charles a‚ contre toute attente‚ renoncé à poursuivre sa carrière de commandant d'hélicoptère Apache pour prendre un poste dans les bureaux de l'état-major à Londres‚ ce qui lui laissera plus de temps pour ses activités royales et philanthropiques‚ l'appel du ciel se fait sans doute ressentir.

À lire aussi Sharon Stone : après son scandale en avion… elle fait profil bas ! Jennifer Aniston dans une robe courte et transparente… est juste… un avion de chasse  ! Regardez ! Quand Bar Refaeli prend l'avion à Paris‚ elle ressemble à… un avion de chasse !

Et samedi 15 février 2014‚ au lendemain d'une longue journée passée à charrier avec son frère William des sacs de sable avec de l'eau jusqu'aux genoux à Hatchet‚ commune lourdement sinistrée du fait des inondations‚ et d'un probable dîner de Saint Valentin avec sa compagne Cressida Bonas endeuillée‚ il y a en partie répondu‚ sans toutefois quitter le sol. En s'installant dans le cockpit d'un Spitfire‚ légendaire chasseur de la RAF.

Ce jour-là‚ le Captain Wales se déplaçait à la Boultbee Flight Academy [Academie de vol de Boultbee]‚ un des sites collaborant avec l'association Aerobility and Flying For Freedom soutenue par Help for Heroes dans le but de créer des écoles de simulation de vol impliquant des blessés de guerre. Dévoué à la cause des militaires blessés en servant la nation‚ le prince Harry apporte son soutien à l'Académie via The Endeavour Fund‚ une association qu'il a créée en 2011 avec son frère le prince William et sa belle-soeur la duchesse de Cambridge. L'été prochain‚ certains éléments formés par l'Académie seront sélectionnés et suivront un an d'entraînement pour les célébrations‚ en 2015‚ du 75e anniversaire de la Bataille d'Angleterre. Harry se déplaçait précisément dans le cadre d'un concours lancé dans cette optique‚ une nouvelle action destinée à valoriser les blessés de guerre‚ comme le récent trek polaire qu'il a effectué en Antarctique avec l'association Walking with the Wounded.

L'adrénaline était au rendez-vous pour le prince Harry‚ qui‚ non content de grimper dans le cockpit d'un de ces mythiques avions de chasse Spitfire et de mettre le contact‚ en présence d'un vétéran de 94 ans qui lui a intimé d'en prendre soin‚ a eu l'occasion de filer à toute vitesse sur l'asphalte : des tours de circuit étaient organisés le même jour‚ également dans le cadre des actions de The Endeavour Fund‚ qui soutient plusieurs organismes intervenant auprès des vétérans de guerre - Walking With The Wounded‚ Race2Recovery‚ Walk On Wales‚ Flying For Freedom‚ Fastnet Race. Amateur de sensations fortes‚ le prince Harry a eu le privilège de s'installer au volant de bolides tels qu'une Aston Martin DB4 bleue de 1964 ou une Jaguar F-type Coupe R‚ tandis que Lamborghini noire et une Aston Martin gris métallisé étaient également mises à disposition des anciens soldats participant‚ au circuit Goodwood Motor dans le West Sussex. Dont il est reparti avec une petite combinaison pour son neveu le prince George.

Entre son engagement solidaire de la veille et cette nouvelle preuve de son dévouement pour les personnels militaires‚ le petit-fils d'Elizabeth II a cette fois l'unanimité. Ce qui n'était pas le cas lorsque‚ dans les jours précédents‚ une photo d'archives refaisait surface‚ le montrant en train de poser fièrement avec le cadavre d'un buffle énorme qu'il venait d'abattre. La scène remonte à novembre 2004‚ alors qu'il profitait d'une année sabbatique [avant d'entrer à l'Académie militaire de Sandhurst] pour travailler dans une exploitation agricole en Argentine‚ et a ressurgi pour venir grossir la polémique liée au récent voyage de chasse des frères William et Harry en Espagne : au moment même où le duc de Cambridge lançait avec son père‚ et avec le soutien d'Harry‚ une nouvelle campagne pour la préservation de la faune sauvage et la lutte contre le braconnage‚ ils se faisaient surprendre en train de traquer le cerf et le sanglier en péninsule ibérique… On notera toutefois que l'irruption de ce cliché d'il y a dix ans‚ au moment même où William a fait part de son désir - rapporté par la fameuse primatologue Jane Goodall - de voir tout l'ivoire des collections royales détruit dans un geste hautement symbolique‚ a quelque chose d'une campagne de dénigrement…

Il y a au moins une chasse avec laquelle le prince Harry ne peut en revanche que susciter l'admiration : la chasse… d'eau ! Le mois dernier‚ lors d'un événement organisé à Londres dans le sillage du South Pole Allied Challenge‚ trek caritatif organisé en décembre par l'association Walking with the Wounded auquel le prince a pris part avec des blessés de guerre‚ l'acteur Dominic West avait révélé un talent caché d'Harry : celui de construire des WC de luxe‚ même en plein Antarctique ! "Il arrivait souvent au point de rencontre avant le reste de son équipe et construisait ces latrines absolument somptueuses‚ crénelées‚ avec des remparts et des porte-rouleau de papier toilettes. Ça a dû lui prendre au moins 40 minutes‚ c'était tout simplement fabuleux. Je m'asseyais souvent sur les WC en pensant "c'est une chasse d'eau royale à tous points de vue" !"‚ a ainsi raconté Dominic West‚ quelques semaines après qu'une autre star des écrans impliquée dans l'expédition‚ Alexander Skarsgard‚ avait publié sur les réseaux sociaux une photo le montrant nu‚ assis sur le trône au beau milieu de la banquise.

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.