Palmarès politique à Deauville, britannique à Toronto !

Le 34e festival du film américain de Deauville s'est achevé hier par la remise des prix‚ présidée par la comédienne française Carole Bouquet.

À lire aussi Le palmarès… du 11e Festival du Cinéma Asiatique de Deauville ! Deauville 2013 : Robert Redford et Dakota Fanning‚ maîtres du palmarès

Après plusieurs jours de défilés de stars‚ de projections‚ de tapis rouge et de soirées‚ il était temps de rendre le verdict de cette semaine de compétition.

Pas de réelles surprises pour le palmarès de cette belle édition‚ qui a été marquée par de nombreux appels à un changement politique aux Etats-Unis. Alors que John McCain semble prendre les devants dans les sondages outre-Atlantique‚ les artistes‚ pour la plupart sympathisants de Barack Obama‚ semble attendre un changement significatif.

Ainsi‚ le réalisateur Tom McCarthy‚ récompensé par le Grand Prix pour son bouleversant The Visitor‚ s'est exprimé sur la scène en recevant son prix : "Je crois au pouvoir de l'art. Ces films montrent que le changement et la paix vont arriver aux Etats-Unis".

The Visitor est un drame social engagé sur l'immigration clandestine‚ qui nous plonge dans la relation entre un Américain vieillisant et un clandestin syrien dans les rues de New York. Cette histoire d'amitié qui a bouleversé les festivaliers et les membres du jury sortira en France le 29 octobre.

Le discours de Lance Hammer‚ vainqueur de son côté du Prix du Jury pour son très touchant Ballast‚ a été encore plus engagé : "Notre pays est dans un état lamentable. Si on a un espoir aujourd'hui‚ c'est Barack Obama".

Ce Ballast‚ qui avait déjà été présenté à la Berlinale‚ nous narre trois destins se déchirant sur les rives du Mississippi — James‚ un pré-ado difficile‚ Marlee‚ sa mère veuve‚ et Lawrence‚ leur voisin et frère jumeau du mari disparu‚ qui tentent tous les trois de retrouver un équilibre après le suicide de leur père-mari-frère.

A noter que le documentaire Johnny Mad Dog‚ réalisé par Jean-Stéphane Sauvaire et produit par Mathieu Kassovitz‚ qui nous plonge dans le quotidien d'enfants soldats en Afrique‚ a reçu le Prix Michel D'Ornano.

Seul regret et absent de taille du palmarès — Towellhead‚ de l'Américain Alan Ball —‚ ou l'initiation sexuelle d'une adolescente libanaise dans un quartier résidentiel‚ vue par l'auteur d'American Beauty et de Six Feet Under.

Avec 65 000 spectateurs cette année‚ l'événement normand aura enregistré une augmentation de 10 000 festivaliers de plus par rapport à l'année dernière. Une réussite !

Mais ce week-end était visiblement le week-end des remises de prix‚ puisque le 33e festival de Toronto touchait également à sa fin.

Une fois encore‚ le plus grand festival canadien a eu sa dose de stars américainesfrançaises et de glamour international !

Samedi 13 septembre‚ le palmarès a ravi les cinéphiles. C'est effectivement le long métrage d'un cinéaste britannique très apprécié qui a été récompensé. Avec Slumdog Millionaire‚ le réalisateur Danny Boyle [Petits Meurtres entre AmisTrainspottingSunshine] remporte le People's Choice Award.

Grâce à cette comédie se situant à Bombay‚ en Inde‚ le cinéaste nous plonge dans le parcours amoureux d'un gagnant du Qui veut gagner des millions ? local. Le destin de ce jeune Indien pouilleux et illéttré qui gagne contre toute attente‚ permet à son auteur de décrire en profondeur les problèmes sociaux‚ économiques et politiques de l'Inde d'aujourd'hui‚ et a su toucher et séduire le public canadien.

L'Angleterre était définitivement à l'honneur à Toronto‚ puisqu'un autre britannique a été également distingué‚ en la personne de Steve McQueen‚ déjà vainqueur de la Caméra d'Or avec son remarquable Hunger au dernier festival de Cannes‚ et qui cette fois‚ obtient le Discovery Award‚ pour son film retraçant les six dernières semaines de la vie de Bobby Sands‚ membre de l'IRA décédé en 1981 en prison‚ des suites d'une grève de la faim qui aura duré 65 jours.

Deux festivals des plus médiatiques‚ dont les tapis rouges ont été foulés par toutes les plus belles vedettes internationales‚ et dont nous ne manquerons pas de vous proposer les prochaines éditions… en 2009 !

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.