Mort de Valery Rozov - Le Russe se tue en base jump dans l'Himalaya

Une tragédie de plus dans le monde des sports aériens extrêmes : Valery Rozov‚ figure majeure du base jump connue pour avoir établi le record de la spécialité en sautant en 2013 du Changtse [7 220 mètres‚ face nord de l'Everest] en wingsuit puis en 2016 du Mont Cho Oyu [7 700 mètres]‚ toujours dans l'Himalaya‚ a trouvé la mort samedi 11 novembre 2017 lors d'un autre saut dans ce même massif montagneux mythique.

Le Russe de 52 ans poursuivait sa quête des "sept sommets"‚ consistant à sauter en base jump depuis les plus hautes montagnes de chaque continent‚ et a péri lors d'un saut de l'Ama Dablam‚ un sommet qui culmine à 6 812 mètres tout contre l'Everest et le Lhotse. Si les membres de son expédition‚ organisée par le Seven Summits Club‚ et sa famille ont confirmé son décès‚ les circonstances de l'accident n'ont pas été communiquées. Un porte-parole de l'expédition a seulement indiqué que des moyens étaient mis en oeuvre pour "ramener son corps".

Comme bien d'autres spécialistes du base jump et du wingsuit‚ Valery Rozov chroniquait ses aventures aériennes sur les réseaux sociaux‚ partageant avec les amateurs du genre des images sensationnelles. Des images qui ont un prix : les accidents mortels sont hélas trop fréquents…

Chamonix ‚ Aigullie du midi 2016 Swipe left :] #chamonix #basejumping #valeryrozov #redbull #arcteryx @redbull @redbull_rus @gopro

Une publication partage par Valery Rozov [@valeryrozov] le 15 Oct. 2017 11h22 PDT

Peru. Huascaran. Me and donkey. Tomorrow it will help me to carry our things upstairs:] : @denisklero

Une publication partage par Valery Rozov [@valeryrozov] le 31 Aot 2017 7h44 PDT

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.