Monaco – Dortmund - L'euphorie du prince Albert, le baiser de Louis et Marie

Huit jours après l'angoisse et l'effroi‚ place à la joie : la magie du sport a offert une soirée exceptionnel‚ mercredi‚ dans l'enceinte du stade Louis-II‚ où l'AS Monaco est devenu le premier club français depuis 2010 à se qualifier pour les demi-finales de la Ligue des Champions. Dans les tribunes‚ le prince Albert II de Monaco était‚ encore un peu plus qu'au tour précédent‚ euphorique.

Victorieux [3-2] la semaine passée dans un contexte très sensible à la suite de l'attentat à la bombe perpétré contre leurs adversaires‚ les joueurs du Rocher ont à nouveau pris l'ascendant sur le Borussia Dortmund [3-1] au cours d'un match retour qu'ils ont dominé d'une manière impressionnante. Les 17 135 spectateurs – une affluence maigre au regard de celle des grands clubs européens mais exceptionnelle pour Monaco – n'ont pas eu à attendre bien longtemps pour se mettre dans l'ambiance d'une qualification pour le dernier carré puisque le prodige Kylian Mbappé‚ auquel aucun record ne semble pouvoir résister‚ a inscrit un premier but dès la 3e minute‚ reprenant avec opportunisme un ballon repoussé par le gardien du Borussia‚ Bürki‚ et devenant par la même occasion le plus jeune joueur‚ à 18 ans et 4 mois‚ à cumuler cinq buts en C1. Définitivement revenu à son meilleur niveau‚ l'international colombien Radamel Falcao a accru l'avance des siens une quinzaine de minutes plus tard‚ d'une somptueuse tête à la tombée d'un centre de Lemar‚ lequel a adressé une autre passe décisive en fin de rencontre‚ pour un troisième but signé Valère Germain.

L'euphorie était telle au coup de sifflet final que le prince Albert II de Monaco en est tombé dans les bras de Dmitri Rybolovlev‚ le président de l'ASM‚ tandis que son neveu Louis Ducruet‚ fils de la princesse Stéphanie‚ célébrait cette qualification historique d'un baiser passionné avec sa compagne Marie‚ qui ne manque aucun match à ses côtés.

Blessé au poignet droit lors de l'attaque huit jours plus tôt‚ le défenseur espagnol Marc Bartra était du déplacement des Allemands en terre monégasque et est même entré sur le terrain avec ses coéquipiers‚ avant d'assister depuis la touche à leur défaite.

En attendant le prochain rendez-vous avec la grande épreuve continentale‚ le prince Albert changeait ce jeudi de sport‚ spectateur du Monte-Carlo Rolex Masters 1000 de tennis.

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.