Michel Drucker en guerre contre Laurent Delahousse ? Sa mise au point !

Michel Drucker a tenu à mettre fin à la polémique !

Interrogé par Télé Star concernant ses piques destinées à Laurent Delahousse‚ l'animateur de 75 ans a fait une mise au point : non‚ il n'est pas en colère contre son confrère qui s'est vu confier la case 19h-20h de France 2 pour son émission 19h le dimanche.

À lire aussi Yannick Noah en guerre contre les impôts : Le fisc a fini par gagner Mort de Ludovic Chancel : Sylvie Ortega Munos en guerre contre Sheila ? Kesha en guerre contre Dr Luke : Lady Gaga assignée en justice !

"Je n'ai jamais eu Laurent Delahousse comme interlocuteur. Je l'ai vu deux fois dans ma vie. C'est une décision de la chaîne qui ne m'appartient pas […]. Cela faisait des années qu'il voulait cette tranche-là […]. Je suis un bon soldat‚ j'ai dit ok"‚ a expliqué dans un premier temps Michel Drucker‚ qui depuis la rentrée est sur la case case 18h-19h‚ avec son programme culte Vivement Dimanche.

Après quoi‚ il a répondu au journaliste qui a tenté de savoir si la pilule a été difficile à avaler : "Vous ne m'entraînerez pas sur ce terrain. Je n'ai pas à vous dire si ça m'a fait plaisir ou pas. Je ne veux pas ouvrir un feuilleton Delahousse/Drucker. Il n'y a aucune guerre entre nous. Tout va bien. J'aurais tort de me plaindre. Mes états d'âme‚ ils sont par rapport à moi. Suis-je encore bankable ? Apparemment oui. Suis-je toujours porteur d'audience ? Apparemment oui également." Nous voilà rassurés !

Pour rappel‚ Michel Drucker confiait récemment à TV Mag qu'il était heureux des audiences malgré son changement de case horaire. "Ils sont restés et sont même plus nombreux : quand on rend l'antenne‚ on est à près de 2‚5 millions… Plus nombreux que sur la case 19h le dimanche tant désirée par Laurent"‚ ajoutait-il. Et‚ lors de son passage dans Village médias de Philippe Vandel sur Europe 1‚ le 10 novembre 2017‚ il avait déclaré : "Quand j'ai regardé la première de Delahousse‚ je suis tombé effectivement sur Mengele [un criminel de guerre nazi‚ NDLR] que j'avais raté au Point Virgule et sur le tyran coréen que j'avais raté au Jamel Comedy Club donc j'ai éclaté de rire."

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.