Louise Bourgoin - Sa première apparition télévisée en 2003... dans Fort Boyard

Aujourd'hui à l'affiche du téléfilm de Lucas Belvaux La Fin de la nuit‚ au côté de Nicole GarciaLouise Bourgoin est une actrice aussi appréciée qu'aguerrie et convoitée. Il y a près de quatorze ans‚ c'est pourtant une anonyme‚ étudiante‚ qui s'est lancée dans l'aventure Fort Boyard.

À lire aussi Fort Boyard : Mise en garde par le CSA pour l'épreuve de L'Asile Evelyne Thomas traumatisée par Fort Boyard : Elle a frôlé la mort ! André Bouchet [Passe-Partout] : Concert avec sa femme‚ loin de Fort Boyard

Louise‚ ou plutôt Ariane‚ a 23 ans lorsqu'elle accepte d'entrer dans l'équipe de l'animateur télé Gaël Leforestier. On est en 2003‚ et la future actrice s'appelle encore Ariane Bourgoin. Elle s'apprête à boucler un cursus de cinq ans à l'École régionale des beaux-arts de Rennes afin de devenir professeur d'arts plastiques.

Au terme de l'aventure Fort Boyard‚ la parfaite inconnue finira prisonnière‚ pieds nus dans la cellule aquatique. Mais cette première expérience‚ conjuguée à son amitié avec Gaël Leforestier‚ lui ouvrira des portes. Diplômée en 2004‚ elle devient l'une des animatrices de l'émission Kawaï !‚ sur la chaîne Filles TV. Mais c'est en 2006 que décolle la carrière de la belle et pétillante blonde‚ lorsqu'elle décroche le rôle de la Miss Météo dans Le Grand Journal de Michel Denisot. Elle popularisera définitivement cette responsabilité dont elle tiendra les rênes jusqu'en 2008. C'est là qu'elle se choisit le nom de Louise Bourgoin‚ en hommage à Louise Bourgeois‚ la célèbre plasticienne dont elle admire le travail. C'est cette année-là qu'elle débute sa carrière au cinéma avec La Fille de Monaco d'Anne Fontaine. Suivront Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec de Luc Besson‚ Un heureux événement de Rémi Bezançon‚ L'amour dure trois ans de Frédéric Beigbeder‚ Un beau dimanche de Nicole Garcia ou encore Je suis un soldat de Laurent Larivière.

Elle retrouve d'ailleurs Nicole Garcia dans La Fin de la nuit‚ un téléfilm. L'histoire : Vingt ans ont passé. Thérèse vit seule à Paris. On l'a exilée là. Elle semble ne plus rien demander à la vie. Elle est malade et vit au ralenti. Un jour‚ on sonne rue du Bac. C'est Marie‚ sa fille‚ qu'elle voit si peu. Elle a 20 ans à présent et vient la voir pour fuir son milieu bourgeois du Sud-Ouest. Elle est très amoureuse d'un garçon‚ elle attend de sa mère un appui‚ une liberté de point de vue. Il s'appelle Mourad. L'arrivée de sa fille réveille Thérèse de sa réserve et de sa torpeur. Elle ne veut pas lui mentir et ose lui faire comprendre l'horreur de son geste d'autrefois. Cela ne choque pas Marie‚ tout occupée par son amour. Thérèse propose de rencontrer Mourad. Elle comprend vite qu'il n'est pas disposé à épouser Marie mais qu'il la désire sans vouloir se lier plus profondément à elle. C'est elle Thérèse‚ que le jeune homme regarde… Elle voulait aider sa fille à être heureuse‚ un souhait trop officiel pour ne pas être suspect. La voici livrée au pouvoir de sa propre séduction…

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.