Louis C.K. accusé d'avoir exhibé son pénis - "Ces histoires sont vraies"

Accusé d'exhibitionnisme par plusieurs femmes qui affirment toutes avoir été contraintes de le regarder se masturber‚ Louis C.K. vient de donner raison à ses accusatrices en confirmant leurs témoignages parus le 9 novembre 2017 dans le New York Times. "Ces histoires sont vraies"‚ a-t-il déclaré vendredi dans cette même publication.

À lire aussi Michelle Obama : La First Lady raconte vraiment des histoires… Orange is the New Black‚ une histoire vraie: Qui sont les vraies Piper et Alex ? Liv Tyler et son "histoire émouvante" : Quand elle a su qui était son vrai père

Dans sa lettre‚ l'acteur et humoriste de 50 ans affirme qu'il s'était persuadé que ce qu'il faisait était "tolérable" pour la simple et bonne raison qu'il a toujours demandé "l'autorisation" de se dévêtir devant ses victimes. "Je n'ai jamais montré ma b*te sans demander en premier‚ ce qui est aussi vrai. Mais ce que j'ai appris plus tard dans la vie‚ bien trop tard‚ c'est que lorsqu'on est dans une situation de pouvoir sur une autre personne‚ une telle demande n'est pas une question. C'est la mettre dans une situation impossible. […] Ces femmes m'admiraient et j'ai abusé de ce pouvoir de façon irresponsable. Je ne pensais pas faire de mal parce que‚ dans ma situation‚ je pouvais me permettre de ne pas y penser. Cela ne m'excuse en rien"‚ a-t-il ajouté.

Sans s'excuser directement toutefois‚ Louis C.K. a concédé qu'il avait causé du tort à sa famille et ses proches. "J'ai passé ma longue et chanceuse carrière à parler et dire ce que je voulais. Je vais maintenant prendre du recul et prendre un long moment pour écouter"‚ a-t-il conclu.

Si Louis C.K. est le premier homme à Hollywood qui admet un comportement inapproprié‚ ses déclarations pourraient ne pas suffire à sauver son image. Suite aux révélations du New York Times‚ les chaînes HBO et FX ont annoncé qu'elles suspendaient purement et simplement la diffusion des programmes du comique. Selon Deadline‚ il a également été lâché par ses collaborateurs‚ dont son agent et son attaché de presse‚ Lewis Kay. Par ailleurs‚ il a été annoncé que son prochain film‚ I Love You Daddy‚ [avec Chloë Grace Moretz et John Malkovich] dont la sortie était fixée à la semaine prochaine aux Etats-Unis‚ ne sera finalement pas projeté dans les salles obscures. Le long métrage relate l'histoire d'un père [Louis C.K.] qui tente de protéger sa jeune fille [Moretz] d'un producteur de cinéma [Malkovich] qu'elle fréquente. Selon TMZ‚ "il y a au moins une scène où [un personnage] fait semblant de se masturber devant des gens". Quand la sordide réalité rattrape la fiction…

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.