La productrice du film de clôture du Festival... raconte son "Coco Chanel et Igor Stravinsky" !

Ce soir‚ se clôturera ce 62e Festival de Cannes avec le palmarès rendu par Isabelle Huppert et son jury‚ et la projection de Coco Chanel et Igor Stravinsky‚ de Jan Kounen‚ avec Anna Mouglalis [qui remettra un prix lors de la cérémonie] et Mads Mikkelsen [le méchant Chiffre de Casino Royale].

À lire aussi Juliette Binoche‚ présidente romantique du Festival du film de Cabourg 2015 Sabrina [Secret Story 5]‚ devenue réalisatrice: Son film au Festival de Cannes ! Cannes 2015 : ''Le Fils de Saul''‚ film choc qui bouleverse le Festival

Le cinéaste de Dobermann‚ Blueberry et 99 francs‚ nous plonge cette fois à Paris‚ en 1913. Coco Chanel est toute dévouée à son travail et vit une grande historie d'amour avec le fortuné Boy Capel.

Au théâtre des Champs-Elysées‚ Igor Stravinsky présente Le Sacre du Printemps. Coco est subjuguée. Mais l'oeuvre est jugée anticonformiste et conspuée par une salle au bord de l'émeute.

Sept ans plus tard‚ Coco‚ couronnée de succès‚ est dévastée par la mort de Boy. Igor‚ réfugié à Paris suite à la révolution russe‚ fait alors sa connaissance. La rencontre est électrique. Coco propose à Igor de l'héberger dans sa villa à Garches pour qu'il puisse travailler. Igor s'y installe avec ses enfants et sa femme.

Commence alors une liaison passionnée entre les deux créateurs…

Tel est l'histoire méconnue de cette romance qui a lié Coco Chanel et Igor Stravinsky.

La célèbre productrice du film - Claudie Ossard [37°2 le matin‚ Arizona Dream‚ Delicatessen‚ La cité des enfants perdus‚ Paris je t'aime] - s'est livrée lors d'un déjeuner sur la Plage des Palmes et revient sur cette nouvelle grande et belle aventure.

Concernant la mise en chantier de deux films consacrés à la fameuse créatrice [l'autre long métrage‚ Coco avant Chanel‚ étant réalisé par Anne Fontaine‚ avec Audrey Tautou et Benoît Poelvoorde] ? "Je dois avouer que je ressentais une certaiine rivalité pendant le tournage‚ mais là plus du tout. Les films d'Anne Fontaine et de Jan Kounen sont très différents. Ils ne se passent pas du tout à la même époque de sa vie et ne racontent donc pas du tout la même histoire. Le film de Jan démarre réellement en 1920 et parle d'un fait précis survenu dans la vie de Mademoiselle Chanel. C'est la rencontre entre deux grands créateurs. Il faut d'ailleurs savoir qu'elle a financé elle-même la reprise du "Sacre du Printemps"‚ ce qui reste un fait méconnu".

Le choix du réalisateur ? "Je connais Jan Kounen depuis ses débuts‚ et j'ai vraiment aimé tous ses films‚ même les plus polémiques. Du coup‚ je savais qu'il était sensible‚ à fleur de peau‚ un véritable artiste en somme ! C'est exactement ce que je recherchais et ce dont j'avais besoin pour ce film".

Enfin‚ quant à la sélection officielle : cerise sur le gâteau ? "Oui‚ absolument. Je tenais beaucoup à présenter ce film à Cannes. Nous avons dû aller très vite en post-production‚ mais nous avions dans cette optique commencer le montage alors que nous poursuivions le tournage. Et il a été prêt dans les temps !"

Rendez-vous ce soir dans la grande salle du Palais des Festivals pour le découvrir enfin !

Adam Ikx from Cannes

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.