L'amour est dans le pré 2017 - Patrice touchant, Pierre-Emmanuel en larmes

Après avoir fait connaissance avec Romuald‚ Nathalie‚ Gilles‚ Christophe‚ Gérard‚ Julie et Vincent‚ la 12e saison de L'amour est dans le pré s'est poursuivie lundi 9 janvier. M6 a dévoilé la seconde partie des portraits des agriculteurs recherchant l'amour. Face à Karine Le Marchand ils ont dévoilé leur personnalité et leurs attentes. Résumé !

À lire aussi Djibril Cissé en larmes: Un touchant hommage à sa mère dans "Toute une histoire" Incroyable Talent – Mickaël : Son touchant numéro émeut Éric Antoine aux larmes Ayem émue aux larmes : Sa touchante déclaration à Emilie Picch !

L'éleveur de vaches laitières en Pays de la Loire de 52 ans devrait être l'un des candidats emblématiques de cette saison. Et on ne dit pas ça parce qu'il a déclaré d'entrée que ses vaches faisaient des excréments liquides en été [bon appétit !] ou parce qu'il a survécu à l'attaque d'une vache. Face à Karine Le Marchand‚ Patrice n'a pas eu peur d'admettre qu'il n'a jamais connu les plaisirs charnels et a admis n'être jamais allé plus loin que le bisou. En effet‚ il n'a rencontré qu"une seule femme‚ de vingt-cinq ans sa cadette. Un coup de foudre que ses parents ont eu du mal à accepter‚ en particulier sa maman qui ne souhaitait pas qu'il rencontre l'amour. Ainsi a-t-il pris la décision de stopper cette relation. Mais aujourd'hui‚ il souhaite trouver son âme soeur.

Patrice‚ qui est également conseiller municipal‚ recherche une femme âgée entre 35 et 50 ans qui aime la nature‚ sortir faire la fête et avec qui il pourra partir en vacances pour la première fois. Il précise également ne pas avoir d'exigences en ce qui concerne son physique à partir du moment où elle est naturelle. Il faut également qu'elle ne fume pas‚ qu'elle ne soit pas aussi timide que lui… et qu'elle ne soit pas accro à Internet‚ qu'il réceptionne mal chez lui.

Carole est éleveuse de chiens saint-bernards en région PACA et a 48 ans. Souhaitant s'épanouir auprès de ses animaux‚ l'agricultrice s'est construit un petit paradis à la montagne‚ dans un endroit isolé. Mieux vaut donc que ses prétendants ne soient pas dérangés par l'isolement géographique.

Mère de six enfants [âgés entre 7 et 26 ans‚ nés de deux précédents mariages]‚ elle a l'habitude que ce soit mouvementé sous son toit et espère donc trouver un homme actif et débordant d'énergie. Elle attend également de l'attention et de la tendresse. Que les égoïstes passent leur chemin donc !

Si Carole n'a pas de critères physiques‚ elle met un point d'honneur à ce que son homme soit sincère‚ viril‚ qu'il ait une belle âme‚ un peu de caractère et qu'il soit âgé entre 45 et 50 ans. Mieux vaut qu'il profite de la vie aussi‚ car elle croque la sienne à pleine dents. La raison ? Il y a vingt ans‚ elle a été victime d'un grave accident de la route qui a failli lui coûter la vie : "Je crois à la réincarnation. Je n'ai pas eu de séquelles. Je parle juste un peu trop rapidement depuis."

Roland‚ 60 ans est le doyen de cette saison. Éleveur de vaches allaitantes en Auvergne‚ il est sera prochainement à la retraite et cherche une femme pour couler des jours tranquilles à ses côtés à la ferme. Mieux vaut donc que sa chère et tendre ne travaille plus ou du moins‚ qu'elle arrête d'être dans la vie active d'ici peu… et qu'elle aime les sensations fortes.

En effet‚ l'agriculteur‚ qui n'a jamais vécu en couple‚ est amateur de pêche à la truite et pratique aussi le ski et le quad [il en possède même deux]. Il aime également faire la fête et espère donc partager des moments de franche rigolade avec sa moitié.

Roland‚ très pudique sur ses sentiments‚ n'a pas de préférences physiques. Il espère juste "tout vivre" au côté d'une femme qui saura le combler.

Âgé de 52 ans‚ le candidat est viticulteur et éleveur de vaches allaitantes en Bourgogne. Il n'a connu qu'une seule histoire d'amour.

Bon vivant‚ Jean-Marc aime "chasser avec les collègues"‚ surtout le gros gibier. Et il n'est pas prêt à arrêter cette activité pour plaire à celle qui partagera sa vie. C'est d'ailleurs à peu près la seule exigence qu'il a.

Jean-Marc a en effet expliqué à Karine Le Marchand aimer les brunes autant que les blondes et se ficher de son apparence physique. Très tendre et timide‚ l'éleveur souhaite être un compagnon protecteur et romantique pour celle qui partagera son quotidien.

S'il n'a jamais vécu en couple‚ Jean-Marc est prêt à faire certains sacrifices pour que sa belle se sente comme chez elle. En refaisant la décoration par exemple. Et bonne nouvelle‚ il est prêt à se marier et à avoir des enfants.

Âgé de 43 ans‚ le candidat de cette nouvelle édition est céréalier et éleveur de vaches laitières et allaitantes en Centre-Val-de-Loire. Outre son métier‚ il est passionné de chasse‚ de politique‚ d'environnement et d'art. Pierre-Emmanuel aime également les avions et faire de la moto.

Grand bavard‚ Pierre Emmanuel est adepte de la positive attitude et espère trouver une femme qui l'est tout autant. "Les femmes complètement indépendantes‚ ce n'est pas trop mon truc"‚ confesse-t-il à la belle Karine Le Marchand. Et les grandes fêtardes et les dépressives non plus‚ puisque ses anciennes relations se sont soldées par un échec à cause de ces détails.

Grand‚ mince et plutôt beau gosse‚ Pierre-Emmanuel‚ célibataire depuis plus d'un an‚ recherche également une femme plutôt mince‚ curieuse‚ sincère‚ démonstrative et appréciant son humour grivois. "La sexualité est importante pour moi"‚ a-t-il ensuite admis‚ avant de préciser qu'il n'aimait pas les personnes passives en général.

Généreux et attentionné‚ Pierre-Emmanuel n'a pas peur de dévoiler son côté sensible. Pour preuve‚ il était au bord des larmes au moment d'évoquer son défunt grand-père‚ touchant ainsi Karine Le Marchand. Si se marier n'est pas fondamental pour lui‚ avoir des enfants l'est. Il ne serait donc pas contre rencontrer des prétendantes déjà mamans ou avoir un bébé.

Ce célibataire de 44 ans‚ résidant en Auvergne‚ devrait marquer les esprits car il est… pêcheur d'eau douce. Une grande première dans l'émission depuis son commencement en 2006. Ce métier‚ il l'exerce depuis quinze ans‚ après avoir plaqué son travail d'ingénieur en automobile pour être plus proche de la nature.

"Je suis plutôt écolo‚ donc il faut que je rencontre une fille comme moi […]. Je ne crois qu'au coup de foudre. J'ai besoin que la personne soit ouverte‚ qu'elle ait un univers riche et ouvert. J'ai besoin d'une femme qui a un esprit d'aventure"‚ a-t-il confié à Karine Le Marchand. Et de préciser qu'il est attentionné.

Le passionné de photo‚ célibataire depuis un an‚ espère vivre une belle histoire avec beaucoup de complicité et de douceur. Côté physique‚ Raphaël n'a pas réellement d'exigences. Il souhaite juste rencontrer une femme de caractère‚ coquette‚ pas timide et qui accepte de devenir maman.

Sébastien‚ 40 ans‚ est éleveur de brebis et de vaches allaitantes en Nouvelle-Aquitaine. Avant d'être agriculteur‚ ce papa de deux enfants [de dix et douze ans] rêvait de devenir professeur de mathématiques‚ une matière qu'il adore ! Il a finalement pris la décision de se tourner vers l'agriculture‚ un métier qui le comble au quotidien.

Il ne lui reste plus qu'à trouver la perle rare pour être complètement aux anges. Et Sébastien‚ qui se décrit comme un homme têtu‚ impatient‚ stressé et manquant cruellement de confiance en lui‚ attend beaucoup de sa participation à L'amour est dans le pré. "Je n'ai pas envie de me ridiculiser. J'ai envie de me montrer tel que je suis. Je redoute aussi de ne pas trouver quelqu'un qui soit capable de s'adapter à la vie à la ferme"‚ a-t-il confié à Karine Le Marchand. Et de préciser : "J'aimerais trouver quelqu'un qui s'intéresse à mon métier. Même si elle ne travaille pas avec moi‚ que parfois elle soit contente de venir avec m'accompagner le week-end."

Divorcé depuis six ans‚ après une belle histoire de neuf années‚ Sébastien a compris que rien n'était acquis dans la vie et qu'il fallait savoir faire des concessions. Il en attend donc tout autant de sa moitié. Blonde‚ brune‚ rousse… cela lui importe peu. Il espère juste qu'elle soit attentionnée‚ simple et gentille. Détail primordial‚ le beau brun ne souhaite plus avoir d'enfants‚ mais est prêt à accepter ceux de ses éventuelles prétendantes.

Côté audiences

‚ ce nouvel épisode de la 12e saison de L'Amour est dans le pré a fédéré 3‚3 millions de personnes‚ soit 14‚2% du public. Sur une semaine‚ l'émission a égaré 247 000 curieux…

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.