Karine Le Marchand craint que sa fille Alya soit ''harcelée sexuellement''

Karine Le Marchand est inquiète pour sa fille de 12 ans. Alors qu'elle devient petit à petit une jeune fille‚ Karine a peur qu'Alya devienne "une proie potentielle". Elle se livre cette semaine sur ses inquiétudes de maman dans les colonnes de Gala.

À lire aussi Chris Brown : Jugé irresponsable par son ex‚ qui craint pour leur fille… Lara Fabian : La star dévoile sa crainte pour sa fille Lou… Amy Winehouse : Mitch est bien décidé à ce que l'héritage de sa fille soit utile

Dans Les Maternelles‚ il y a quelques jours‚ l'animatrice de L'amour est dans le pré révélait à quel point il lui était difficile de gérer cette période de la vie de sa fille. "Je crois qu'elle a 16 ans mais elle n'en a que 12. J'essaie d'expliquer beaucoup mais j'ai l'impression qu'elle n'entend rien du tout. Donc je répète. Et puis surtout‚ je lui dis que je ne suis pas une maman parfaite. Je m'énerve‚ voilà"‚ a-t-elle déclaré.

Cette fois-ci‚ elle confie avoir bien du mal à affronter la pré-adolescence‚ comme le relatent nos confrères de Closer. Elle dit ainsi craindre que sa petite Alya soit harcelée au cours de son existence comme bon nombre de femmes. "Toutes les femmes ont été harcelées sexuellement au moins une fois dans leur vie‚ j'ai donc la certitude que ça lui arrivera. Et ça‚ c'est horrible pour une maman." Elle est d'autant plus inquiète que sa fille est "très belle". "Un canon"‚ selon la chroniqueuse Nathalie Le Breton de l'émission Les Maternelles. "C'est compliqué de lui donner confiance en les hommes tout en la mettant en garde contre les dangers potentiels qu'elle pourrait rencontrer‚ admet l'animatrice de 46 ans. Elle arrive à un âge où elle peut devenir une proie potentielle."

Avoir confiance dans les hommes‚ une tâche pas si aisée pour Karine‚ dont l'année 2013 a été marquée par sa séparation avec son compagnon de longue date‚ Lilian Thuram [43 ans]. Mais son célibat la fait aujourd'hui sourire de plus bel à la vie. Comme elle le confiait il y a peu à Télé Poche : "Je laisse plus ma féminité s'exprimer. J'ai partagé ma vie avec un homme qui ne désirait pas que je la montre. Avec le célibat‚ le temps qui passe‚ le fait d'être mieux dans ma peau‚ je prends conscience que j'oubliais des choses qui faisaient partie de moi."

Durant sa rupture‚ elle a d'ailleurs pu compter sur le soutien de ses amis‚ notamment ceux qu'elle a connus grâce à L'amour est dans le pré. Cette semaine‚ elle explique ainsi dans les colonnes de Télé Poche : "J'ai pu nouer de belles amitiés avec certains participants‚ dont Annie‚ l'épouse de Thierry‚ et Philippe‚ le viticulteur du Jura de la saison 7. Ils m'offrent leur écoute dans les moments difficiles. Les rôles se sont même inversés et je me suis confiée à eux." Et de conclure : "Il est clair que L'amour est dans le pré a changé ma vie."

Un entretien à retrouver dans son intégralité dans Gala en kiosques mercredi 3 juin

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.