Julien Courbet complice avec sa fille, l'émotion de la veuve de Jean Rochefort

Le dernier jour de compétition de l'étape européenne de la série intercontinentale Longines Masters Paris – Hong Kong – New York s'est déroulé le 3 décembre au Parc des expositions de Paris Nord Villepinte. En point d'orgue d'une journée de compétition intense‚ le Longines Grand Prix a régalé le public venu en nombre‚ qui a assisté à l'incroyable victoire de l'Allemand Daniel Deusser. Dans les tribunes‚ on pouvait apercevoir plusieurs personnalités.

À lire aussi Roland-Garros : Estelle Lefébure et sa fille Emma Smet‚ spectatrices complices Antoine Griezmann et sa fille Mia‚ 1 an : Moment complice sur le terrain de foot Sandrine Kiberlain et sa fille Suzanne : Complices stylées de la Fashion Week

Si Guillaume Canet‚ cavalier incontournable‚ s'est fait remarquer il y a quelques jours‚ non loin de sa nièce Paloma de Crozals‚ l'émotion était à son comble lorsque l'acteur et réalisateur a rendu hommage à son ami Jean Rochefort. Passionné comme lui par l'équitation‚ il a déclamé des mots touchants à l'immense acteur. Parmi les spectateurs‚ se trouvait Françoise Vidal‚ sa veuve‚ qui n'a pas pu cacher son émotion. L'amour des chevaux‚ le héros d'Un éléphant ça trompe énormément l'a transmise à sa fille Louise‚ qui a également participé au concours hippique.

Matilde Borroméo [demi-soeur de Béatrice‚ la femme de Pierre Casiraghi] et Athina Onassis [la seule héritière de l'armateur grec Aristote Onassis] étaient également présentes pour cette dernière journée‚ tout comme la ministre des Sports Laura Flessel. Pas de bourde de la part de la femme politique cette fois ! La télévision était représentée par la présentatrice Daniela Lumbroso ou encore par Julien Courbet. L'animateur de l'émission de RTL Ça peut vous arriver était accompagné de sa fille Lola‚ 17 ans. 

Au mois de septembre‚ celui qui est aussi papa de Gabin [15 ans] s'était confié sur ses enfants dans Nous deux : "Je suis heureux de les avoir vus grandir. […] Aujourd'hui‚ c'est le pied car nous partageons beaucoup de choses. je joue au tennis avec mon fils‚ j'ai le même niveau que ma fille en équitation‚ ce qui nous permet de faire des compétitions ensemble. Après avoir pouponné‚ rigolé‚ fait le papa clown‚ je suis obligé de devenir un autre père‚ car je dois construire leur vie d'adulte. Tout me fait peur. […] Je les laisse sortir mais je prie pour eux‚ car le danger est partout. Je crains les violences‚ la drogue."

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.