Johnny Hallyday "escorté de 500 bikers" - Un cortège funéraire hors du commun

Cette après-midi nous apprenions comment doivent se dérouler les obsèques de Johnny Hallyday. Comme l'aurait souhaité le rockeur‚ mort dans la nuit de mardi à mercredi 6 décembre 2017‚ elles seront populaires. Comme le veut son épouse Laeticia‚ la dépouille de l'éternelle idole des jeunes descendra les Champs-Elysées samedi 9 décembre.

Sebastien Farran‚ manager de Johnny Hallyday‚ a fait un point presse en compagnie du préfet de police de Paris Michel Delpuech pour détailler l'organisation de ces obsèques populaires et spectaculaires. "Le cortège funéraire pour l'hommage à Johnny Hallyday partira samedi à 12h de la place de l'Etoile pour descendre l'avenue des Champs-Elysées en direction de l'église de la Madeleine‚ dans le centre de Paris"‚ a annoncé Sebastien Farran.

Surprise‚ le cercueil de Johnny Hallyday ne sera pas accompagné par n'importe qui puisque le cortège sera suivi "d'une équipe de motards et bikers". On connaît l'immense passion du chanteur pour les grosses cylindrées‚ il serait heureux de savoir qu'ils seront entre "500 et 700" à rouler derrière lui.

Sébastien Farran confirme ce que nous vous annoncions‚ sur le parvis de la place de la Madeleine où se tiendra la cérémonie‚ les musiciens du rockeur joueront live ses chansons. Les fans pourront suivre la messe sur des écrans géants installés à l'extérieur de l'église de la Madeleine.

Quant au préfet‚ il insiste sur le caractère exceptionnel de ces obsèques : "La disparition de Johnny Hallyday a suscité dans notre pays une émotion d'une intensité qui n'a guère d'antécédent‚ a indiqué Michel Delpuech selon l'AFP. Les modalités [de cet hommage] ont été convenues entre la famille‚ les proches de Johnny Hallyday et la présidence de la République". Le dispositif‚ toujours selon le préfet‚ doit permettre le "recueillement‚ la sérénité‚ la dignité nécessaire mais aussi la proximité […] dans des conditions qui garantiront la sécurité". Dans cet optique‚ "je prendrai un arrêté de 'zone de protection' qui englobera la place de l'Etoile‚ les Champs-Elysées‚ la Concorde et la place de la Madeleine‚ pour permettre aux policiers et gendarmes de réaliser des opérations de contrôle"‚ a indiqué le préfet‚ qui mobilisera 1500 policiers et gendarmes. "L'objectif est de détecter des individus qui viendraient là avec des finalités qui n'ont rien à voir."

Dès vendredi soir‚ 23h30‚ plusieurs stations de métro seront fermées et la circulation interdite sur la rue Royale‚ et dès 8h samedi sur les Champs-Elysées.

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.