Jodie Foster en a ras-le-bol mais son coup de gueule ne fait pas l'unanimité

Actrice relativement discrète sur sa vie privée‚ Jodie Foster ne manque néanmoins pas de prendre la parole pour défendre des sujets qui lui tiennent à coeur. L'influente star hollywoodienne n'hésite donc pas en interview à montrer son désaccord sur les stratégies des grands studios de cinéma américain.

À lire aussi Artus lâche un gros coup de gueule contre la SNCF : "Fils de p***" Florian Thauvin : Le coup de gueule de la star de l'OM contre Air France Cyril Lignac "amoureux" mais presque agacé : Son coup de gueule !

C'est dans les colonnes du magazine Radio Times que Jodie Foster est venue parler de la mise en scène de l'épisode Arkangel de la saison 4 de Black Mirror. Elle a ensuite réagi sur les nombreux films de superhéros qui inondent les salles obscures : "Aller au cinéma‚ c'est devenu comme aller au parc d'attractions. Les studios font des films de mauvaise qualité pour plaire aux masses et aux actionnaires. Le retour est immédiat mais on appauvrit la terre. Au final‚ cela ruine les habitudes et les choix du public américain‚ puis celles du monde entier. En ce qui me concerne‚ je ne veux pas faire des films à 200 millions de dollars qui parlent de superhéros."

L'actrice et réalisatrice ne fait pas de cinéma pour faire des films à effets spéciaux qui ne sont que du "spectacle" : "J'ai l'impression que je fais des longs métrages car il y a des choses que j'ai à dire pour comprendre ma place et celle des autres dans le monde."

Une opinion qui n'a pas totalement convaincu James Gunn‚ réalisateur de la superproduction acclamée Les Gardiens de la Galaxie 1 et 2‚ même s'il reconnaît l'intérêt du débat toutefois. Il s'est exprimé sur Twitter : "Je pense que Jodie Foster voit le cinéma d'une façon un peu vieux jeu‚ selon laquelle le cinéma de divertissement ne peut pas faire réfléchir. La plupart des films de franchises sont relativement sans âme – et c'est un vrai danger pour l'avenir de ces films. Mais il y a aussi quelques exceptions. Je crois que pour que le cinéma survive‚ les films ont BESOIN d'avoir une vision et un coeur qu'ils n'ont traditionnellement pas. Certains d'entre nous font de notre mieux pour aller en ce sens. Créer des films spectaculaires innovants‚ humains et réfléchis‚ c'est ce qui m'excite le plus dans ce travail."

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.