Jane Birkin publiera ses journaux intimes - "Je ne changerai pas un seul mot"

Jane Birkin confirme écrire un livre qui réunira des années de souvenirs‚ à paraître en septembre.

À lire aussi Taylor Swift : Son mobile piraté‚ le hacker menace de publier ses photos intimes Michel Field‚ seul contre tous : Les journalistes de France Télé veulent sa peau Le Petit Journal : Cyrille Eldin‚ sous "pression"‚ révèle ce qui va changer…

Dans un entretien accordé au quotidien Le Populaire du Centre‚ quelques jours avant une représentation de son spectacle Gainsbourg symphonique‚ le 10 janvier 2018 à Limoges‚ Jane Birkin annonce que Grasset publiera en septembre les journaux intimes qu'elle tient depuis l'âge de 12 ans. Ecrites en anglais‚ sa langue maternelle‚ ces pages sont actuellement traduites par l'artiste elle-même : "Ce ne sera surtout pas une autobiographie. […] Je ne veux pas que ce soit traduit par quelqu'un d'autre dans un français trop parfait sinon on ne me reconnaîtrait pas. Je ne changerai pas un seul mot. Je couperai certains passages pour éviter de blesser certaines personnes. Mais je me suis interdit d'enjoliver les choses ou de me donner un meilleur rôle"‚ explique la chanteuse de 71 ans.

En se replongeant dans ses carnets‚ Jane Birkin redécouvre des "anecdotes très drôles". Il n'y est jamais question de sa vie professionnelle‚ de ses chansons ou de ses films. Elle évoque un "travail très honnête" et forcément très intime puisqu'elle n'y parle que de ses filles – Charlotte GainsbourgLou Doillon et Kate Barry - et de ses "amours passionnées". "J'ai livré la plupart des anecdotes aux journalistes dans des interviews pendant 50 ans. En relisant ces journaux‚ je me suis aperçue d'un manque de confiance en soi‚ de la terrible honte de son propre corps‚ de la terreur que les gens que j'aimais me quittent pour d'autres. Je pense que ces carnets pourraient réconforter des gens car on y découvre quelqu'un de tout à fait instable." Le récit prend fin en décembre 2013‚ à la mort tragique de Kate Barry.

Ce n'est pas la première fois que Jane Birkin se plonge dans un travail introspectif. En 2006‚ elle réalisait et jouait dans le film Boxes‚ qui fut sélectionné au Festival de Cannes. Bien que les noms de ses personnages étaient différents‚ le film racontait un peu son histoire. Celle d'une femme qui‚ à l'occasion d'un déménagement‚ voit ressurgir de ses cartons [les "boxes" du titre] tous ses souvenirs et les hommes qu'elle a aimés. Incarnée par Jane‚ cette héroïne a bien sûr trois filles de trois pères différents : elles sont interprétées à l'écran par Natacha Régnier‚ sa propre cadette Lou Doillon et une toute jeune Adèle Exarchopolos.

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.