Herbert Léonard raconte le coma - "Les médecins ont failli me perdre deux fois"

Début septembre‚ Herbert Léonard retrouvait enfin son domicile au grand soulagement de son épouse Cléo et de ses admirateurs‚ après une longue hospitalisation‚ trente-deux jours de coma artificiel et une infection pulmonaire. Pour la première fois depuis la nuit du 16 au 17 juin qui l'a vu flancher‚ l'artiste brise le silence au micro de RTL pour l'émission de Marc-Olivier Fogiel.

À lire aussi Ramzy Bédia a "failli y passer" : "J'ai fait cinq jours de coma" Nabilla et Thomas en Australie : Ils ont failli avoir un accident de la route ! Yohann Diniz : Drogues‚ gardes à vue… Le roi de la marche a failli perdre pied

C'est d'un ton définitivement enjoué‚ la voix un peu voilée‚ que l'artiste s'exprime. "Je n'ai pas récupéré tout à fait ma voix‚ il va falloir que je voie un phoniatre pour ça‚ mais bon je ne me débrouille pas mal pour vous parler"‚ estime Herbert Léonard qui‚ durant ces trente-deux jours de comas‚ aura été intubé et aura subi une trachéotomie "à l'hôpital de Melun‚ qui est d'ailleurs extrêmement compétent‚ tient-il à préciser. Et donc tout cela a forcé sur mes cordes vocales. Cela ne les a pas coupées‚ pas abîmées‚ mais il faut que je les récupère quand même."

Herbert Léonard raconte sa reconstruction : "J'ai perdu 11 kilos. Je ne pouvais plus marcher. J'ai dû prendre des cours avec des kinés pour réapprendre. Là‚ je remarche mais je ne pense pas que je serai de nouveau à 100%." Pour autant le chanteur garde le moral‚ estime qu'il se doit de l'avoir. La raison de son état de santé‚ il n'en fait pas mystère : "En fait‚ cela fait quarante-cinq ans que je fume. Et je voudrais dire à tout le monde d'arrêter de fumer. Maintenant‚ évidemment‚ je ne fumerai plus. Il s'est passé que j'ai manqué d'air un soir. Je ne pouvais plus respirer. Il n'y avait pas d'autre solution que d'appeler les gendarmes qui ont fait venir le Samu. Je me suis retrouvé‚ donc‚ dans cette unité de réanimation à l'hôpital de Melun." Les médecins sont contraints de le plonger dans un coma artificiel. "Votre femme Cléo vous a vu partir"‚ souligne Marc-Olivier Fogiel. Mais ce soir-là n'était que le début d'un long combat. "À mon réveil‚ après ces trente-deux jours‚ les médecins m'ont expliqué qu'ils ont failli me perdre deux fois. […] La première chose que j'ai vue‚ c'est évidemment ma femme qui ne m'a pas quitté pendant tout ce temps-là. Je croyais que je m'étais réveillé le lendemain. Le mot miraculé convient‚ je pense que oui."

"On voit la mort d'une façon différence. On se rend compte combien c'est facile de mourir. C'est quelque chose qui s'ancre plus en plus dans mon esprit‚ notamment vu mon âge‚ j'ai 72 ans." Si ce passionné de football se dit trop vieux pour jouer‚ il espère bien pouvoir assister au deux prochaines Coupes du monde et‚ bien sûr‚ remonter sur scène : "Je ne vais abandonner maintenant. Mais je vais devoir retrouver ma voix‚ donc tous les gens qui me font travailler en règle générale sont prévenus de mon cas. Et dès que j'ai de nouveau de la voix‚ la voix qu'il faut‚ je remonterai sur scène‚ ça c'est sûr." L'artiste dit avoir reçu "énormément" de messages d'admirateurs lui disant qu'ils l'attendraient le temps qu'il faudra. Des messages encourageants pour Herbert.

"Finalement‚ j'ai décidé de rester un peu longtemps avec vous."

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.