George Takei (Star Trek), 80 ans, accusé d'avoir agressé sexuellement un top

C'est au tour de George Takei d'être accusé d'agression sexuelle. L'interprète d'Hikaru Sulu dans la série Star Trek [1966-1969] et dans les films de cette même franchise sortis au cinéma entre 1979 et 1991 fait ainsi l'objet d'un article à charge publié vendredi 10 novembre 2017 sur le site du Hollywood Reporter.

À lire aussi Anthony Edwards [Urgences] abusé sexuellement à 12 ans par un producteur Tom Sizemore accusé d'attouchements sur une enfant de 11 ans Sylvester Stallone accusé d'agression sexuelle sur mineure : Il répond…

L'accusateur se nomme Scott Brunton. En 1981‚ celui-ci était un jeune mannequin de 23 ans lorsqu'il a fait la connaissance de George Takei [alors âgé de 43 ou 44 ans] dans un bar de Los Angeles‚ le Greg's Blue Dot. "Ça m'est arrivé il y a longtemps‚ mais je n'ai jamais oublié"‚ confie Scott Brunton.

Après avoir discuté‚ les deux hommes avaient échangé leurs numéros de téléphone pour rester en contact. Plusieurs fois‚ ils se sont croisés dans des clubs lorsqu'ils sortaient chacun de leur côté. Puis un jour‚ Scott Brunton a contacté George Takei. Il venait de rompre avec son compagnon et se sentait "vulnérable" mais heureux d'avoir un ami à qui parler. "Il a été très gentil et m'a consolé‚ comprenant que j'étais contrarié et toujours amoureux de mon petit ami. Il était d'une grande écoute"‚ a-t-il poursuivi.

Après avoir dîné ensemble au restaurant‚ Scott Brunton et George Takei sont rentrés à l'appartement de l'acteur pour un dernier verre. "On en a pris un et il m'a demandé si j'en voulais un autre. Je lui ai répondu oui. J'ai bu le second‚ et d'un coup‚ j'ai commencé à me sentir très désorienté et étourdi‚ et je pensais que j'allais m'évanouir. Je lui ai dit que j'avais besoin de m'asseoir et il m'a indiqué une immense chaise jaune. Donc je m'y suis assis‚ j'ai posé ma tête en arrière et j'ai dû m'évanouir. Ce dont je me souviens ensuite‚ c'est qu'il avait baissé mon pantalon au bas de mes chevilles et qu'il m'agrippait l'entrejambe et qu'il essayait de me retirer mon sous-vêtement. Je lui ai dit : 'Que fais-tu ? Je ne veux pas faire ça'‚ il m'a répondu : 'Tu dois te détendre‚ j'essaye juste de te mettre à l'aise. Sois à l'aise'‚ et je lui ai dit : 'Non‚ je ne veux pas de ça'‚ et je l'ai poussé. Il m'a dit : 'D'accord‚ très bien'"‚ a-t-il ajouté.

C'est ensuite que Scott Brunton a annoncé à George Takei qu'il devait partir. L'acteur aurait tenté de le dissuader‚ prétextant qu'il n'était pas en état de conduire. "Je m'en fiche‚ je veux partir‚ lui a-t-il répliqué. Donc j'ai remonté mon pantalon et je me suis ressaisi‚ en état de choc. Je suis sorti de chez lui et j'ai rejoint mon véhicule. Lorsque j'ai senti que j'allais mieux‚ j'ai conduit jusqu'à chez moi"‚ a-t-il expliqué.

Le récit de Scott Brunton a été appuyé par quatre de ses amis‚ Norah Roadman‚ Rob Donovan‚ Stephen Blackshear et Jan Steward‚ qui avaient tous été alertés par le mannequin à l'époque des faits. S'il a aujourd'hui décidé de parler publiquement de son expérience avec l'acteur américain‚ ce n'est pas seulement parce que le scandale provoqué par l'affaire Weinstein a permis de lever l'omerta à Hollywood…

Fin octobre‚ lorsque Kevin Spacey a été accusé à son tour de harcèlement et d'agression sexuelle par Anthony Rapp‚ profitant de l'affaire pour faire un amalgame en faisant son coming out‚ George Takei [80 ans] avait pris position en condamnant la vedette de House of Cards. "Lorsque le pouvoir est utilisé dans une situation non consensuelle‚ c'est mauvais. […] Les hommes qui harcèlent et agressent des gens ne le font pas parce qu'ils sont gays ou hétéros. C'est une déviation. Ils le font parce qu'ils détiennent le pouvoir et qu'ils décident d'en abuser"‚ avait-il déclaré le 30 octobre au Hollywood Reporter. Cette déclaration injuste et hypocrite a poussé Scott Brunton à briser le silence. "Je ne veux rien de plus que des excuses. Je suis sûr qu'il niera tout ça‚ je ne sais pas. Peut-être pas"‚ a-t-il conclu.

Outre sa carrière au cinéma et à la télévision‚ George Takei est réputé aux Etats-Unis pour être un militant des droits LGBT. Il est marié depuis 2008 au producteur Brad Altman‚ son compagnon depuis 1984. Samedi 11 novembre sur Twitter‚ l'acteur a fermement démenti ces accusations‚ affirmant qu'il ne connaissait pas son accusateur. "Les événements qu'il décrit et qui remontent aux années 1980 n'ont simplement jamais eu lieu‚ et je ne sais pas pourquoi il en a parlé maintenant. J'ai fouillé ma mémoire‚ me demandant si je me souviens d'un Mr. Brunton‚ et ce n'est pas le cas"‚ a-t-il notamment écrit dans une série de messages.

The events he describes back in the 1980s simply did not occur‚ and I do not know why he has claimed them now. I have wracked my brain to ask if I remember Mr. Brunton‚ and I cannot say I do. /2

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.