Frédéric Haziza - Le journaliste de LCP accusé d'agression sexuelle !

Depuis le scandale de l'affaire Harvey Weinstein‚ producteur accusé d'agressions sexuelles et de harcèlement‚ les langues se délient. Ainsi‚ le journaliste de LCP [La Chaîne Parlementaire] et Radio J Frédéric Haziza est à son tour visé par une plainte. Comme le rapportent nos confrères de BuzzFeed‚ Astrid de Villaines‚ elle aussi journaliste sur la chaîne‚ l'accuse d'avoir "les mains baladeuses"…

À lire aussi George Takei [Star Trek]‚ 80 ans‚ accusé d'avoir agressé sexuellement un top Sylvester Stallone accusé d'agression sexuelle sur mineure : Il répond… Sylvester Stallone accusé d'agression sexuelle : Son ex Brigitte Nielsen dément

Elle a ainsi déposé plainte dimanche 19 novembre 2017 pour agression sexuelle. Les faits remontent à novembre 2014 lorsque Frédéric Haziza aurait bloqué le passage de la journaliste. "Je lui ai redemandé de libérer le passage‚ mais M. Haziza a insisté pour que je passe devant lui‚ sans qu'il ne bouge du passage. Je suis donc passée devant lui‚ face à face. M. Haziza a alors tendu son bras droit‚ autour de ma taille. Sa main s'est alors retrouvée au niveau de mes fesses‚ côté gauche‚ en l'appuyant fortement. Dans le même temps‚ M. Haziza m'a pincé la fesse gauche"‚ raconte la journaliste dans sa plainte dont BuzzFeed a publié des extraits.

Un acte dont elle ressort "extrêmement choquée". "J'étais comme paralysée‚ pendant longtemps j'étais incapable d'en parler‚ confie-t-elle à l'AFP. Quand j'ai commencé à le faire‚ on m'a conseillé de porter plainte mais j'hésitais." Si elle a eu "des réminiscences" au moment de l'affaire Denis Baupin‚ député accusé d'agressions sexuelles‚ Astrid de Villaines a finalement sauté le pas après l'affaire Weinstein‚ se rendant compte que le délai de prescription approchait : "Je me suis dit qu'il fallait que je parle." Depuis le dépôt de sa plainte‚ elle se sent "libérée d'un poids".

Si Astrid de Villaines est la seule à prendre la parole à visage découvert‚ nos confrères de BuzzFeed ont recueillis d'autres témoignages anonymes visant Frédéric Haziza. De son côté‚ LCP indique qu'"aucune autre dénonciation visant ce journaliste‚ directe ou indirecte‚ n'a été transmise à la direction". Toutefois‚ dans un communiqué‚ la chaîne émet son souhait de permettre à la journaliste "de continuer à travailler sereinement" et annonce l'ouverture d'une "enquête interne menée par le secrétaire général de LCP Eric Moniot‚ avec un délégué du personnel et un membre du CHSCT". Affaire à suivre…

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.