Flavie Flament après son amnésie traumatique - "Mon cerveau est endommagé"

Mardi 7 novembre 2017‚ l'événement est sur France 3 à 20h55 avec la diffusion du téléfilm La Consolation‚ une adaptation du roman autobiographique du même nom de Flavie Flament‚ paru le 19 octobre 2016 aux éditions JC Lattès. Un livre choc abordant le viol qu'elle a subi à l'âge de 13 ans de la part d'un photographe mondialement connu - David Hamilton [qui s'est suicidé en 2016] - puis de l'amnésie traumatique qui a suivi durant vingt-cinq années.

À lire aussi Michael Schumacher : Son cerveau déjà endommagé par le passé après un accident Shannen Doherty : "Jason Priestley a le cerveau endommagé" Lamar Odom ne reconnaît plus ses proches : Son cerveau endommagé ?

Interrogée par nos confrères de Télé 7 Jours en amont de la diffusion du téléfilm réalisé par Magaly Richard-Serrano et dont elle a co-écrit le scénario‚ Flavie Flament a révélé que cette longue amnésie traumatique avait eu des conséquences sur l'état de son cerveau : "J'ai hésité avant de dévoiler cet IRM [dans le documentaire Viols sur mineurs‚ le 15 novembre sur France 5‚ NDLR]. C'est intime‚ mais tellement révélateur des ravages que causent ces agressions. Le stress causé par le viol a endommagé une partie de mon cerveau‚ qui est dorénavant plus vulnérable face à des maladies comme Alzheimer. Il y a donc urgence à en parler."

Et l'animatrice de 43 ans de poursuivre‚ sur son combat pour que les photos de David Hamilton cessent d'être commercialisées : "De son vivant‚ déjà‚ ses livres étaient interdits en Allemagne et dans certains Etats américains. C'est fou de réaliser que ces livres d'images pédophiles ont été édités librement ! Ses photos sont toujours en vente‚ son héritage revient à ses trois ayant droit‚ ses deux soeurs et son ex-femme Gertrude. Elle gèrent son 'oeuvre' et continuent à vivre de photos de gamines violées."

Egalement questionnée par Télé 7 jours‚ l'actrice Léa Drucker - qui campe le rôle de Gigi‚ la mère "vénéneuse" de Flavie qui a poussé sa fille dans les bras du photographe - a commenté : "Le livre m'a beaucoup touchée et son combat me tenait à coeur. Jouer sa mère était donc un risque à prendre. Ça valait la peine‚ ça avait du sens […] C'est une femme à la fois malheureuse et solaire. Dans le fond‚ elle souffre d'un gros complexe. Son quotidien lui pèse. Elle voit chez sa fille des qualités qu'elle n'a pas et se met à vouloir la posséder […] Flavie était sous emprise. Gigi a pulvérisé son adolescence. Cela me rend triste qu'une mère puisse en arriver là."

Rendez-vous mardi 7 novembre à 20h55 sur France 3 pour découvrir La Consolation.

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.