Christophe Dechavanne insiste pour que vous sortiez... couverts !

Alors que Le Plus Grand Quizz de France vient de mettre la main sur ses 9 finalistesChristophe Dechavanne lui‚ revient à des choses beaucoup plus… sérieuses !

Même s'il est toujours en négociation pour savoir si oui ou non il présentera La Ferme Célébrités en Afrique‚ le présentateur de TF1 à d'autres préoccupations. Il était hier à la conférence de presse du lancement de l'Opération "Sortez Couverts" au ministère de l'enseignement supérieur. Une opération qui lui tient vraiment à coeur‚ étant lui-même à l'origine du célèbre sloggan.

Le but de cette opération est de lancer des préservatifs à 20 centimes d'euro l'unité‚ qui débarqueront dès le début 2010 dans les facultés et les cités U. Si un paquet de 12 coûte entre 8 et 12 euros en pharmacie‚ ce même paquet sera à seulement 2 euros dans ces distributeurs. En effet Valérie Pécresse‚ ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche‚ naturellement présente lors de cette conférence aurait déclaré "Notre engagement à tous est de tout mettre en oeuvre pour que les jeunes‚ les étudiants‚ ne refusent pas le préservatif pour la pire des raisons: parce qu'ils sont trop chers".

En sa position de parrain de l'opération‚ Christophe‚ lui‚ aurait insisté sur le fait qu'en France la consommation de préservatifs ne cessent de baisser "La baisse de consommation de préservatifs en France est spectaculaire : 90 à 100 millions par an en France‚ contre 200 à 250 millions par an en Allemagne‚ en Grande Bretagne et en Espagne". Comme chaque année‚ l'animateur est très remonté et compte bien se faire entendre sur cette campagne qui lui tient vraiment à coeur.

Une campagne importante en attendant la journée mondiale du Sida‚ le premier décembre prochain. Et lorsqu'il s'agit de "sortir couvert"‚ Dechavanne est toujours de la partie !

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.