Charlene de Monaco - Sa nouvelle bague, symbole de ses trois amours

Maman‚ sportive toujours de haut niveau et philanthrope de terrain‚ la princesse Charlene de Monaco‚ en dehors des rendez-vous glamour et mondains qu'elle honore ponctuellement‚ ne fait pas dans la coquetterie superflue.

La couverture que lui consacre cette semaine l'hebdomadaire Paris Match‚ qui l'a suivie alors qu'elle s'entraîne âprement pour un nouveau défi‚ en est une bonne illustration : à l'envers de son éblouissant look aurifère de vendredi dernier au gala de l'AMREF Flying Doctors‚ l'épouse du prince Albert apparaît en plein effort et en tenue adéquate sur un water bike‚ ses cheveux courts en bataille. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle elle s'en tient encore à la coupe garçonne qu'elle a adoptée en 2012 : "J'aimerais bien les laisser repousser un peu cet été‚ avoue-t-elle au magazine‚ mais pour l'instant je m'entraîne si souvent‚ c'est plus pratique ainsi…" Le 4 juin prochain‚ Son Altesse sera en effet engagée dans le Riviera Water Bike Challenge‚ une course en pleine mer entre la principauté et Nice [soit 21 kilomètres]‚ au profit du financement d'un complexe nautique au Burkina Faso afin d'apprendre à la population locale à nager et prévenir ainsi les risques de noyade‚ priorité de sa fondation.

En selle sur sa monture aquatique‚ on se doute bien que Charlene n'arbore pas sa somptueuse nouvelle bague… Paris Match glisse en effet quelques détails sur le fabuleux bijou qui se laissait admirer au doigt de la princesse le soir de la Saint-Valentin : somptueuse dans une robe rouge passion décolletée‚ elle apparaissait alors au bras de son époux le prince Albert II de Monaco à l'occasion de la cérémonie des Laureus World Sports Awards‚ raout annuel du gotha du sport. "À son doigt‚ écrivent nos confrères‚ sa nouvelle bague discrète et ravissante‚ trois anneaux Cartier‚ dont l'un pavé de diamants‚ symbolisant ses trois amours : son époux‚ ses enfants et le sport."

La sainte trinité autour de laquelle s'articule son existence… D'autant que‚ comme elle le confie sans fard en évoquant son quotidien avec ses "inépuisables" Jacques et Gabriella‚ élever les jumeaux‚ "c'est du sport" !

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.