Catherine Deneuve - Quand la CIA citait son nom dans un rapport sur JFK

Comment la star du cinéma français Catherine Deneuve a fini par se retrouver citée dans un dossier rédigé par un membre de la CIA ? Le Parisien a enquêté sur le sujet‚ révélant que l'actrice‚ mais aussi le couple d'intellectuels Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir‚ ont été liés‚ malgré eux et de loin‚ à l'une des affaires les plus importantes du XXe siècle.

À lire aussi Sean Connery : son nom est cité dans une enquête sur une escroquerie immobilière…

L'administration de Donald Trump a levé le secret défense sur près de trois mille documents portant sur l'assassinat de John F. Kennedy en 1963. Parmi les innombrables fichiers‚ se trouve l'information selon laquelle un déserteur américain‚ Larry Cox‚ aurait reçu de l'argent de la part de ces personnalités françaises‚ alors qu'il louait un appartement à Paris pour héberger ses compatriotes en France qui ne voulaient pas aller faire la guerre au Vietnam.

Dans un rapport rédigé par le chef de station Paul K. Chalemsky en 1969‚ un contact nommé Petunia a infiltré le milieu des déserteurs américains en France. Parmi eux‚ "Larry Cox gère une planque à Pantin pour les déserteurs et les activistes de l'organisation étudiante américaine Students for a Democratic society [SDS]‚ dissoute en juin 1969." : "Selon l'informateur Petunia‚ Cox passe beaucoup de temps à collecter des dons pour payer le loyer du local qui s'élèvent à 1200 francs par mois [environ 1300 euros actuels selon l'Insee]. C'est là qu'interviennent plusieurs personnalités françaises : Cox aurait dit avoir reçu '100 dollars de Sartre‚ de l'argent de Beauvoir [pas de somme évoquée] et 1500 francs de Catherine Deneuve'. Le nom de l'actrice est souligné‚ vraisemblablement par un membre de la CIA"‚ peut-on lire dans Le Parisien.

Connu pour avoir ensuite dirigé pendant longtemps la branche américaine de l'organisation Amnesty International et président aujourd'hui à New York d'une association défendant les droits de l'homme‚ Kairos‚ Larry Cox a été contacté par Le Parisien : "Beaucoup de faits cités dans le rapport sont faux et je suis sûr que ce n'était pas inhabituel. J'ai rencontré Catherine Deneuve quelques minutes et j'étais sur scène avec Sartre lors d'un ralliement anti-guerre‚ où il a parlé et m'a pris dans ses bras quand j'ai détruit ma carte d'incorporation. Je n'ai fréquenté ni lui‚ ni Catherine Deneuve‚ et n'ai jamais rencontré Simone de Beauvoir. […] C'était il y a très longtemps."

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.